Réquisitoire…

 

Je ne vous aime pas Monsieur l’Hiver ….

 

Lorsque Monsieur l’Automne se trouve dépouillé, vous profitez alors pour prendre vos quartiers.

Vous faites table ronde en conviant vos amis. Ils répondent « présent », le vent, le froid, la pluie … et puis leurs connaissances  aussi,  le gel, la neige, le givre et le verglas sans compter toute une ribambelle de nuages les plus gris.

 

Lorsque j’ouvre ma porte à votre volonté, votre souffle glacé  vient me figer le  cœur …

Je reconnais pourtant votre belle élégance,  quand vous voulez parfois dans un souci d’état, revêtir quelques temps votre grand manteau blanc … mais, je le redis tout bas, je ne vous aime pas !

 

Vous nous prenez le jour, vous le raccourcissez, et vous rendez nos nuits d’une longueur sans fin…

Pour vous faire apprécier, quelle ingéniosité ! Arriver en Décembre pour célébrer Noël, en voilà une idée! Vous avez bien choisi ….et vous avez gagné !  Mais cela étant dit, je ne change pas d’avis.

 

De quel droit avez-vous refroidi mon ami ? Il s’agit du Soleil et je le nomme ici ! Pourquoi de votre fait, nous priver bien souvent d’une telle merveille ?

Vous le laissez paraitre pour briller vos atours mais…vous nous empêchez bien tout lien d’intimité ! Auriez-vous un litige avec Monsieur l’Eté ? C’est ma foi décidé, vous n’aurez pas mon amitié !

 

Pourrai-je être indulgente quand chaque année venue, vous mettez au panier nos rideaux de verdure ?

Et nos amis plumés, ces petits êtres frêles…y avez-vous songé ?  Ils ne demandent rien mais quand vous arrivez, leurs becs restent vides et vous vous en moquez …

Je n’oublie pas  non plus les défavorisés, ces êtres sans abri, bien obligés ici de subir votre loi !

Vraiment…décidément, je ne vous aime pas !

 

Vous essayez pourtant de vous faire pardonner puisqu’à partir de vous, chaque jour se prolonge…mais bien trop lentement pour un revirement !

C’est donc pendant trois mois que vous restez chez moi, et que vous m’obligez à l’hospitalité !

C’est mon hostilité ici que je confirme, et vous le méritez…

 

Je vais donc de ce pas consoler mon ami, lui dire de patienter, de préparer ses pas, d’enjoliver son air.

Lui dire que bientôt, lui aussi, il aura ses éclats.

Que pour le célébrer, il est très attendu…

 

Alors Monsieur l’Hiver, quand sera arrivé votre jour de trépas, je vous présenterai celui qui vous suivra….

 

Je vous dirai :  » voici  Monsieur Printemps ! « ,  vous ouvrirai la porte… et vous souhaiterai…

« bon vent ! »

 

 

http://www.copyrightdepot.com/cd17/00049441.htm

Publicités

6 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. colettedc
    Déc 14, 2010 @ 11:48:36

    C’est superbe ce billet tant en présentation qu’en mots …
    Bonne journée de mardi toute la journée Océanelle !
    Amitiés,
    C☼lette

    Réponse

  2. claudielapicarde
    Déc 15, 2010 @ 13:44:49

    Je n’aime pas non plus l’hiver mais je me dis qu’au moins les jours ne vont plus raccourcir et c’est déjà ça de pris.
    Bisous

    Réponse

  3. mariessourire
    Déc 15, 2010 @ 21:05:54

    comment ? tu oses ne pas aimer Monsieur l’hiver ?
    Celui-là même qui nous offre les plus merveilleux levers de soleil que l’on peut enfin admirer sans lever avant les poules ?
    Celui-là même qui nous ravit le coeur quand, au lieu de la pluie universelle, nous fait tomber des flocons blancs qui font la joie des enfants et des plus grands ?
    Celui-là même qui donne le repos bien mérité à Dame Nature qui n’en peut plus d’offrir fleurs et fruits et qui, si elle ne se reposait pas, ne pourrait plus nous les offrir ?

    Comment peux-tu ne pas aimer son souffle glacé qui te fait tant aimer les rayons chauds de ton ami ? Comment peux-tu ne pas aimer le feu qui illumine la cheminée et qui nous incite à la douce rêverie tout en réchauffant nos petites mains-fesses (barrer la mention inutile)

    Oui, comment peux-tu ?

    Maintenant que je me suis faite l’avocat du diable (avec raison…), il me faut te faire un aveu…
    Je n’aime pas Monsieur l’Hiver qui me rallonge sans doute avec délectation mes nuits au détriment de mes journées
    Je n’aime pas Monsieur l’Hiver parce que c’est Monsieur l’Hiver et qu’il me tarde que Monsieur Printemps (tiens, je croyais que c’était Mademoiselle tant il y a de fantaisie et de couleurs pastels… ?), que disais-je ? Ah oui, il me tarde que Printemps arrive !!!
    voyons… combien de nuits encore ? aaaargh il y en a tant que je ne peux les compter sur mes mains !!!!
    rires

    Réponse

  4. Oceanelle
    Déc 15, 2010 @ 22:04:55

    Bien non, définitivement je n’aime pas monsieur Hiver ….Je n’aime rien de ce qui est « froid » …..rire
    Et j’aime la lumière, la vie et les rires …..c’est sans appel ! bisous tout plein

    Réponse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Droits d’auteur enregistrés CopyrightDepot.com 00049441

%d blogueurs aiment cette page :