Textophoto de Mariessourire…

Textophoto de Mariessourire …

Pour ce premier textophoto, vous avez pour consigne de choisir une photo, de vous en inspirer et d’écrire un texte, poème, conte,… qui contiendra l’expression suivante : “au pied de la lettre”.


Mon ciel à moi,

C’était tes yeux.

D’abord tout bleus,

Comme le Printemps …

Et puis, il est passé

Le temps !

Dans ses brouillards de mots,

Au pied de la lettre,

Ma saison a changé.

Mon ciel à moi,

C’est toujours toi…

Il est un peu plus gris,

Aujourd’hui…

Et les branches de mon cœur

Sont dégarnies…

Il reste encore

Comme à l’Automne,

Des flammes d’or…

Qui m’étonnent.

Mon ciel à moi,

C’est  toujours Toi…

Quand tout le bleu

Deviendra pluie,

Il fera froid

Dans mon oubli…

Mon ciel à moi,

Tu resteras,

Bien que l’hiver

Chasse tes pas,

Loin de moi…

 

http://www.copyrightdepot.com/cd17/00049441.htm


Pluie-Passion …

La pluie à déposé sur ma robe pétales
Des perles argentées disposées en collier;
La couleur de ma joue, rose sentimental,
S’allume en un instant pour mieux les épouser …

Caresse douce et chaude sur ma peau veloutée,
M’entraine dans un rêve humide et parfumé;
Effleurement d’amour et baisers chiffonnés
Me donne un avant-goût de la saison d’été…

http://www.copyrightdepot.com/cd17/00049441.htm

La femme …

…peinte par BRAGINSKI   …. une pure merveille de délicatesse, d’émotion, de féminité ….. je vous laisse admirer car les mots manquent devant un tel talent !

Sensuelle

Remarquez ce travail de transparence par glacis ….. pour un travail à l’huile, c’est remarquable !

Elan de tendresse

Les tons chauds et pastellés sont employés ici pour définir en harmonie la douceur du sujet …

Solitude

Et là, le travail des plis du drap est d’une rare précision ……

Croire…

J’ai toujours aimé croire à cette protection,

Cet esprit bénéfique appelé « ange » je crois,

Qui nous suivrait d’un pas, qui prendrait position

Pour gérer nos actions, influencer nos choix,


Et aussi nous guider dans quelques décisions.

Confident invisible et muet de surcroit,

Mais si présent à nous lorsque nous le voulons,

Quand nous prions son aide, que nous avons la foi…

 

 

Certes, ange bien souvent, mais démon quelques fois,

Quant notre esprit le veut et que nous choisissons

Les chemins interdits en toute bonne foi,

Rien que pour contredire les voix de la raison !

 

 

Et il est encore là cet ange, croyez-moi,

Lorsque l’on se croit seul, que nous nous lamentons,

Et cessez d’écouter ces gens aux rires narquois,

Ils n’ont rien à offrir, tout au moins rien de bon…

 

 

Et quand, désespéré, tout vous parait si noir,

Laissez-le vous parler au fond de votre cœur,

Confiez-lui votre peine, reprenez de l’espoir,

Un ange veille sur vous, je vous prie de le croire !

 

 

http://www.copyrightdepot.com/cd17/00049441.htm

 

 

Droits d’auteur enregistrés CopyrightDepot.com 00049441