Blessure clandestine

Assis devant la glace, il regarde son image.

A présent, il est temps pour lui de se farder.

Perdu dans son regard, il a comme un blocage ;

Ses paupières se ferment, une larme a coulé …

 

D’un revers de sa main, il assèche sa joue.

Il attrape le blanc pour parer son visage,

Bien uniformément sans oublier le cou.

Sous ce masque, perdu, soudain il n’a plus d’âge …

 

Alors, il accentue d’un trait de crayon noir,

Bords des yeux et sourcils, pour qu’on le voit de loin,

Y ajoute une larme, pour un faux désespoir,

Rajuste sa perruque de cheveux couleur « foin »…

 

Ce soir, il est éteint…et c’est soir de gala.

Ils sont venus pour rire, ils sont là pleins de joie,

Et lui, le cœur blessé, ne pense qu’au trépas.

De toute sa carrière, c’est la première fois …

 

Il s’habille lentement pareil à l’automate,

Disparaît à moitié dans ce costume trop grand,

Se regarde à nouveau, avant qu’on ne le hâte,

Il ferme à double tour la porte à ses tourments …

 

Puis, la dernière touche il s’apprête à se mettre,

Il entoure sa bouche, sombre rouge écarlate,

Les grandes chausses enfile, pour mieux le reconnaître,

Enfin, il met son nez, grosse boule « tomate » …

 

Alors, le voilà prêt à entrer sur la piste,

Sous les applaudissements des petits, si contents !

Ils ne sentiront pas, que leur clown est si triste,

Et lui les fera rire, en faisant bien semblant …

http://www.copyrightdepot.com/cd17/00049441.htm

18 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. migama7538
    Jan 05, 2011 @ 14:07:43

    Bonjour, ton poème est tellement vivant, on entre dans l’âme du clown… on ressent bien que sous son masque peint il y a tellement plus qu’un rire… Sublime, j’adore,et ton image est superbe… Merci pour ce joli moment. bisous

    Réponse

  2. claudielapicarde
    Jan 05, 2011 @ 14:17:22

    C’est pour cela que j’aime les clowns, ils ont l’art de ne pas faire voir leurs vraies émotions.
    C’est difficile de faire rire quand le coeur n’y est pas.
    Bisous

    Réponse

  3. colettedc
    Jan 05, 2011 @ 16:04:05

    Tellement bien décrit et si vrais ces mots !

    Réponse

  4. Mamie Mandrine
    Jan 05, 2011 @ 16:06:35

    J’aime les clowns …
    Bisous
    Mamie Mandrine

    Réponse

  5. Dany de tara
    Jan 05, 2011 @ 17:12:46

    sait on ce qu il y a en lui
    sous ce rire
    qui nous fait sourire?
    sa peine;sa tristesse ;il l a cache sous son masque
    pour nous ;pour les enfants
    qui le regarde confiants
    sa récompense ?
    les bravos qu on lui octroient
    mais aprés? loin des paillettes?
    qui est il vraiment?
    trés beau billet
    bel hommage
    bisous avec amitié

    Réponse

  6. mariejeanne1950
    Jan 05, 2011 @ 18:22:49

    il est triste ton écrit aujourdh’ui ma douce ! ce clown est triste et malheureux mais le spectacle doit continuer quand même ! bonne soirée gros bisous à demain !

    Réponse

    • Oceanelle
      Jan 05, 2011 @ 18:30:10

      Tous les jours ne peuvent pas briller comme des paillettes ….. et bien souvent, sous leur rire, les clowns cachent des tristesses au fond de leur cœur ! Merci de ton passage, bisous plein

      Réponse

  7. pascalouchantal
    Jan 05, 2011 @ 20:40:04

    Bonsoir Oceanelle,
    Si tu savais comme ton texte me touche.
    « Blessure clandestine » et il est des blessures que seul le temps parvient à cicatriser pour que s’agrandissent les coeurs. Et les rires, sourires font tant de bien…
    Belle soirée.
    Gros bisous
    Chantal

    Réponse

  8. ❤Ginette❤
    Jan 05, 2011 @ 21:31:33

    Woh ! Je suis très toucher par ton poème il est magnifique , le clown … ??? Oui parfois comme lui
    nous aimerions porter un masque , pour mieux cacher
    nos émotions , alors nous les cachons derrière un sourire
    qui au fond est un long soupire , superbe écris Océanelle
    merci pour ce beau moment ton blog est magnifique , je te connais pas beaucoup mais tu est venu sur mon premier
    blog : Suzie35 ( Les douceurs de Gigi )et je t’en remercie je te souhaite tous mes voeux pour l’année 2011
    Je ressens beaucoup de paix ici et de douceur pour
    le Coeur , je t’embrasse amitié Ginette-Gigi

    Réponse

  9. patriciaj73
    Jan 06, 2011 @ 06:35:17

    Coucou Océanelle, merci pour ce gentil commentaire sur ma créa. Dis-moi connais-tu les ateliers moi-même 2 ? Elle fait un peu des « concours » de poésie. SI cela te dit, je te donnerai l’adresse. Gros gros bisoussss et bon jeudi !

    Réponse

    • Oceanelle
      Jan 06, 2011 @ 08:30:19

      Coucou, merci de me parler de ces ateliers, je ne connais pas …Je veux bien l’adresse, mais elle non plus ne me connait pas …. Peux-tu m’indiquer ? Merci beaucoup ….je serai ravie de pouvoir participer. Bisous

      Réponse

  10. lisnel
    Jan 06, 2011 @ 11:55:00

    Bel écrit en hommage de ce personnage qui fait rire petits et grands en cachant ses maux bien en dedans …Trotte dans ma tête la chanson de Giani Esposito sur les clowns reprise superbement par Christine Sèvres….

    Bonne journée
    Bises.

    Réponse

    • Oceanelle
      Jan 06, 2011 @ 13:21:55

      J’ai adoré à l’époque Giani Esposito dans sa chanson « le clown » et c’est vrai qu’elle est fort bien reprise par christine Sèvres que je ne connaissais pas , merci pour ce partage . Bonne journée et merci de ta visite; Bisous

      Réponse

  11. lisnel
    Jan 06, 2011 @ 11:56:18

    à ce personnage plutôt que de ce personnage serait plus correcte…Sourires.

    Réponse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Droits d’auteur enregistrés CopyrightDepot.com 00049441

%d blogueurs aiment cette page :