La femme est tout ce que l’homme appelle et tout ce qu’il n’atteint pas …

Simone de Beauvoir

Publicités

Pour ceux qui ont lu le roman de Jane Austen…

Ce soir

 » Orgueil et préjugés « 

une adaptation de son roman…

une très belle comédie dramatique sur NRJ12 à 20h35 précises …

Orgueil et préjugés est le plus connu des six romans achevés de Jane Austen. Écrit en 1796, et paru sous le titre de Premières Impressions, ce roman fut publié anonymement.
Pourvus de cinq filles à marier, Mr et Mrs Bennett espèrent que l’une d’elles saura plaire à Mr Bingley , leur riche nouveau voisin. Malheureusement l’orgueilleux Mr Darcy, ami influent de Bingley , voit d’un très mauvais oeil son ami s’éprendre de Jane Bennett.
Elizabeth Bennet suit avec attention l’évolution des sentiments de sa sœur préférée . Survient alors l’officier Wickham, un militaire séduisant qui ne laisse pas Elizabeth indifférent.
Elizabeth est l‘héroïne de ce roman. « Elle est d’une vive intelligence , d’une sagesse éloignée de tout pédantisme qui lui permet de supporter sereinement et avec indulgence l’atmosphère provinciale étriquée dans laquelle il lui faut vivre. Son caractère naturellement gai la met en état de percevoir le côté humoristique ou grotesque de toute situation quelle qu’elle soit ».
« Mais Elizabeth ne manque pas d’un certain orgueil , ou plutôt d’un certain sens de la dignité qui lui impose de défendre son entourage. C’est pourquoi lorsque Darcy , l’ami de Bingley, considère avec quelques mépris les façons faire de sa mère et de ses sœurs , elle dit : « je pourrais facilement lui pardonner son orgueil s’il n’avait mortifié le mien ». C’est de là que naît le « préjugé » qu’elle a contre Darcy » qui pourtant est secrétement épris d’elle.
Elizabeth Bennett qui n’est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ? Si oui, en sera-t-elle aimée ? Si oui encore, l’épousera-t-elle ? Mais il apparaît clairement qu’il n’y a en fait qu’un héros qui est l’héroïne, et que c’est par elle, en elle et pour elle que tout se passe.
Elizabeth Bennet suit avec attention l’évolution des sentiments de sa sœur préférée . Survient alors l’officier Wickham, un militaire séduisant qui ne laisse pas Elizabeth indifférent.

La première phrase d’Orgueil et Préjugés :

« C’est une vérité universellement reconnue qu’un célibataire pourvu d’une belle fortune doit avoir envie de se marier, et si peu que l’on sache de son sentiment à cet égard, lorsqu’il arrive dans une nouvelle résidence , cette idée est si bien fixée dans l’esprit de ses voisins qu’ils le considèrent sur le champ comme la propriété légitime de l’une ou l’autre de leurs filles. »

A ne pas manquer ….pour les amateurs de beaux sentiments, de belles histoires romanesques …. avec des décors et une musique de même niveau …. c’est un bon conseil

Bon film

Pourquoi

 

Jour d’automne, jour de désolation

Quand l’horizon s’étonne empourpré de rougeurs

Dissipant lentement les ombres de la nuit,

Une mouette apparait et se pose en planant

Sur le miroir bleuté de l’immense océan.

Brumeuse de mélancolie,

Je la suis du regard…

Sur le sable blanchi d’une mousseuse écume,

Mes doigts tous engourdis d’une triste langueur,

Ne tracent qu’un seul mot :

«  Pourquoi «

Ce mot qui me consume,

Déboutonnant ma peau pour me geler le cœur,

Qui flagelle ma pensée animant ma douleur,

Ce petit mot-venin, mot malin, mot de rien…

«  Pourquoi «

L’hiver est à ma porte quand toi tu la franchis

Me laissant ton silence dans un long jour de pluie.

Tu n’entends plus ma voix,

Moi, j’ai perdu la tienne

Quand dans mon corps il fait si froid…

Mes brouillards de pensées se tournent alors vers toi,

Pour mendier la réponse qui peut me réchauffer…

«  Pourquoi «

L’océan s’est éteint, la nuit vient le border,

Perdue dans ton absence, je me sens frissonner,

Frôlée de souvenirs, et de larmes inondées.

Vers un autre matin, la mouette s’en est allée,

Et moi je reste là,

N’espérant que ce soir,

Un écho de ta voix saura me dire…

«  Pourquoi «

http://www.copyrightdepot.com/cd17/00049441.htm

Par Toi, tout le bonheur que m’offre l’avenir est dans mon souvenir.

Marceline Desborde Valmore

Le Pardon

 

C’est dans l’amour que la notion de pardon prend tout son sens.

Lorsque deux personnes forment une union théoriquement basée sur la confiance et que celle-ci est violée, il faut une grande force pour pardonner. Toutefois, le pardon est parfois indispensable.

Chaque fois que nous sommes confronté à des paroles ou des actes qui violent nos accords, nous nous trouvons devant un choix : camper sur nos positions sans nous défaire de notre rancoeur, ou nous résoudre au pardon. Mais la rancune nous diminue alors que le pardon nous force à nous dépasser.

Choisir de pardonner n’est pas facile, mais c’est la seule option que nous ayons si nous voulons que notre relation demeure authentique.

Il arrive malheureusement parfois  que l’on ait à pardonner des actes graves tels que le mensonge ou l’infidèlité. Ces moments là sont en général très pénibles car il faut aller chercher au plus profond de soi la force et la volonté de pardonner …

Cependant, pardonner à quelqu’un ne revient pas à tolérer ses actes ni à accepter de se laisser  » marcher dessus « .

Cela signifie que l’on a fait l’effort de réfléchir, et que l’on est prêt à considérer celui  ou celle qui nous a causé du tort comme un être tout aussi humain que soi. C’est l’une des leçons les plus difficiles, mais il nous faut l’assimiler lorsque l’on veut que notre relation soit durable.

Le but véritable d’une relation est de procurer de la joie et du plaisir, mais aussi de donner à chacun l’occasion d’évoluer.

Saisir ces opportunités peut permettre à deux personnes d’en apprendre davantage sur leurs aptitudes, leurs limites, leurs faiblesses, et de profiter de ces épreuves qui serviront à enrichir leur vie commune.

Droits d’auteur enregistrés CopyrightDepot.com 00049441