Le Pardon

 

C’est dans l’amour que la notion de pardon prend tout son sens.

Lorsque deux personnes forment une union théoriquement basée sur la confiance et que celle-ci est violée, il faut une grande force pour pardonner. Toutefois, le pardon est parfois indispensable.

Chaque fois que nous sommes confronté à des paroles ou des actes qui violent nos accords, nous nous trouvons devant un choix : camper sur nos positions sans nous défaire de notre rancoeur, ou nous résoudre au pardon. Mais la rancune nous diminue alors que le pardon nous force à nous dépasser.

Choisir de pardonner n’est pas facile, mais c’est la seule option que nous ayons si nous voulons que notre relation demeure authentique.

Il arrive malheureusement parfois  que l’on ait à pardonner des actes graves tels que le mensonge ou l’infidèlité. Ces moments là sont en général très pénibles car il faut aller chercher au plus profond de soi la force et la volonté de pardonner …

Cependant, pardonner à quelqu’un ne revient pas à tolérer ses actes ni à accepter de se laisser  » marcher dessus « .

Cela signifie que l’on a fait l’effort de réfléchir, et que l’on est prêt à considérer celui  ou celle qui nous a causé du tort comme un être tout aussi humain que soi. C’est l’une des leçons les plus difficiles, mais il nous faut l’assimiler lorsque l’on veut que notre relation soit durable.

Le but véritable d’une relation est de procurer de la joie et du plaisir, mais aussi de donner à chacun l’occasion d’évoluer.

Saisir ces opportunités peut permettre à deux personnes d’en apprendre davantage sur leurs aptitudes, leurs limites, leurs faiblesses, et de profiter de ces épreuves qui serviront à enrichir leur vie commune.

29 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. La Vieille Forteresse
    Jan 09, 2011 @ 10:09:37

    Oups! que de sagesse en ce dimanche matin…mais oui vous avez raison.. pardonner dans la lucidité de la vie…merci pour ce beau billet..
    Amitié..

    Réponse

    • Oceanelle
      Jan 09, 2011 @ 10:17:40

      Je crois que dans la vie, tout est une question de réflexion et de générosité …sourire… et on peut le remarquer dans toutes les sortes d’amour . Belle journée

      Réponse

  2. Dany de tara
    Jan 09, 2011 @ 10:25:54

    Pardonner ? oui !mais tout dépend quoi
    Quand on saborde l amitié que je donne et bien je ne pardonne jamais
    suis d une rancune tenace !!et oui
    Pardonner des broutilles oui sans aucune arrière pensée
    Ton texte est bien écrit et nous donne a réfléchir aussi
    sous la pluie de gros bisous pour toi
    j aime venir ici car un blog et des textes superbes
    dany

    Réponse

    • Oceanelle
      Jan 09, 2011 @ 10:29:58

      Là est la difficulté Dany, il faut crois-moi, beaucoup de force pour pardonner (les broutilles n’ont pas besoin de pardon…) Le pardon est pour les vraies brisures …. et là …. est la réflexion …et la générosité du coeur ! sourire. Belle journée et bisous

      Réponse

  3. Dany de tara
    Jan 09, 2011 @ 10:48:02

    oui tout est vrai dans tes mots
    pardonner????
    ben difficile pour moi parfois
    et oui mon caractére ressort bien là
    bisousssssssssssssssss

    Réponse

  4. MicheLLe
    Jan 09, 2011 @ 12:03:28

    J’ai beaucoup de mal à pardonner certaines choses….la méchanceté…et l’hypocrisie
    Je suis très tolérante…mais il y

    Réponse

  5. MicheLLe
    Jan 09, 2011 @ 12:05:15

    Zut…mon commentaire est parti trop tôt!!
    … mais il y a des limites à ne pas franchir….
    Bon dimanche et merci de tes visites

    Réponse

  6. MicheLLe
    Jan 09, 2011 @ 12:06:03

    j’ai oublié de cocher la casepour être avertie de tes nouveaux billets….voilà c’est fait

    Réponse

  7. claudielapicarde
    Jan 09, 2011 @ 13:47:00

    Pour certaines choses graves je ne sais pas si je saurai pardonner, j’ai des limites à la tolérance.
    Bisous

    Réponse

  8. marieange
    Jan 09, 2011 @ 14:30:56

    Pardonner entre autre, l’infidélité …vaste sujet
    on doit ou on ne doit pas
    perso, j’ai pardonné
    recoller le puzzle de son petit coeur déchiré, piétiné, n’a pas été une mince affaire
    c’est toute une vie privée et familiale ..en ballotage, au bord du vide, de l’incompréhension, du doute, on se sent misérable voire abandonnée, reniée, moche, si-si on se sent moche du fait qu’IL en choisisse une autre..
    rendre sa liberté tout de suite sans commentaires au fautif, pas de chantage, pas de griefs , seul le mépris froid et silencieux
    puis retrouver son souffle, ré-apprendre à mettre un pied devant l’autre
    et un jour le gros chat « pomponnet » ou « démon de midi »…a pointé le museau dans ma chaumière, repentant
    Par prudence, je préfère qu’il reste encore dans sa tanière (garçonnière) mais chaque jour, il est là et jette un oeil fébrile sur ce que je fais…on ne sait jamais…rires tristes…ses enfants le profitent et un semblant d’équilibre s’est reformé
    je l’aime cet idiot de baratineur !
    alors, je pense que j’ai appris de la vie avec cette dure expérience et je pense que lui aussi . On a changé, c’est clair…

    Réponse

    • Oceanelle
      Jan 09, 2011 @ 14:40:57

      Ma chère Solange, tu es une femme admirable, je crois te l’avoir dit à plusieurs reprises ..si, si… et tu es la plus forte dans ta vie, c’est pour cela que tout se remet en équilibre : tu as tout compris, même si c’est très dur à faire … tu en as eu la force ! Pour cela devant toi, je me courbe bien bas et te fais plein de gros bisous.

      Réponse

    • mariessourire
      Jan 09, 2011 @ 15:35:53

      marie-ange
      je n’ai pas pardonné… et ai dû faire le deuil de ma vie pendant plusieurs années
      aujourd’hui, je lui ai pardonné mais ne reviendrai pas en arrière
      je préfère ne pas savoir que savoir, parce que si je sais, je pars… je ne partage pas ! et j’estime qu’il a fait un choix et si ce choix n’est pas moi, alors il vaut mieux pour moi rester seule
      ce que je suis …
      sourire
      et aujourd’hui, avec le recul des années, je suis très heureuse d’avoir pris cette décision car je mène ma vie comme bon me semble et je suis bien plus heureuse que quand j’étais avec lui… comme quoi…
      je dois quand même te dire que je t’admire parce que tu pardonnes, tu aimes, et tu lui redonnes une seconde chance
      peu de personnes y arrivent
      te souhaite tout le bonheur du monde, quoiqu’il arrive !!
      bisous

      Réponse

  9. mariessourire
    Jan 09, 2011 @ 14:43:34

    pardonner, ce n’est pas oublier !
    Si l’on oublie, c’est que ce n’était pas grave…
    pardonner une chose impardonnable, c’est avoir une grande force : l’amour généreux… mais ce n’est pas oublier cette chose impardonnable.
    on a tous droit à l’erreur, et on a tous droit à une deuxième chance
    mais deux chances ne veut pas dire mille et mille chances !
    pardonner, je crois que c’est la chose la plus difficile à faire au monde.
    cela peut prendre toute une vie, oui, je le crois !

    Réponse

  10. colettedc
    Jan 09, 2011 @ 17:36:21

    Le pardon, c’est très beau et c’est très grand … ce n’est pas humain mais divin !

    Réponse

  11. giselefayet
    Jan 09, 2011 @ 21:46:26

    Le pardon vaste débat , rend il plus fort, je ne sais pas, il reste ce petit gout amer de doute , tout du moins en ce qui me concerne .
    Bisous

    Réponse

  12. marieange
    Jan 10, 2011 @ 12:18:50

    merci les filles ! Chacunes à votre manière avez réagi et vos points de vue se défendent bien. C’est vrai qu’il y a un contexte, des détails, que seule je connais pour les avoir vécus et qui m’ont aidée à prendre une décision finale. Trente trois années de complicité, quatre enfants, associée avec lui en affaires, à notre retraite il a agi comme un idiot, comme si le temps lui était compté… alors que la vie tranquille s’offrait enfin à nous, le temps de souffler, d’apprécier, de pouvoir voyager enfin…profiter ! On a bossé comme des dingues tous les deux, sans compter les heures pour moi envers mes petits le soir en rentrant (une maman ne compte pas ses heures et sa tendresse) .Depuis, on a repris un semblant de vie, plus libre, plus pondéré, « comme s’il avait peur de que je ne lui pardonne pas..il se sent gêné, il regrette » mais comme je ne veux pas re-souffrir, je prends un recul de prudence et il le sent. « Si je te perdais, je ne me le pardonnerais pas » ce sont de bien jolis mots…Alors je lui ai laissé sa chance, on a tous besoin d’une seconde chance et pour le moment ça va.
    bisous les filles.

    Réponse

    • Oceanelle
      Jan 10, 2011 @ 12:46:47

      Chacun ne peut juger, agir et faire que par rapport à sa propre vie et ses détails …. Tu as eu raison d’agir ainsi, à mon avis et l’avenir me donnera raison, tu le mérites grandement …. Bisous

      Réponse

  13. TI PIMENT
    Jan 10, 2011 @ 13:23:57

    LE PARDON : la partie noble de l’homme peut accéder au pardon , la partie plus terrestre aura un fond d’amertume qui jamais ne passera . Après c’est une histoire de savoir ce qu’on a à  » perdre  » ou à  » gagner  » et la , je rejoints Marie Ange :une famille , une vie , une histoire a parfois plus de poids qu’une passade . Pour le reste , Relativiser est une bonne solution et puis s’il le faut couper net .
    je poursuis mon voyage chez toi .

    Réponse

  14. migama7538
    Jan 10, 2011 @ 14:32:21

    Le pardon, tout dépend du mensonge et le seuil de douleur qui peut nous suivre toute notre vie, je ne sais pas pardonner quand ma confiance est partie je ferme la porte à clef pour ne plus souffrir… Je ne reviens jamais, je suis comme celà, je suis pourtant sensible, mais c’est ma façon à moi de me protéger… Pas bien peut être mais j’assume… Trelle belle réflexion que tu nous offres. bisous

    Réponse

  15. lisnel
    Jan 12, 2011 @ 03:12:14

    Vaste sujet….
    Pardonner quand on ne fait que subir, je peux comprendre dans le cas d’un enfant qui a vécu du difficile avec des adultes, dans le cas d’une victime aux mains d’un tortionnaire…..Etc…
    Mais dans le cas d’une relation humaine entre deux personnes libres et responsables, on est deux avec un Nous qui est le fruit de l’interaction de deux individus. Alors, je crois sincèrement que l’on n’a rien à pardonner dans ce cas car quoi qu’il arrive on est deux à l’avoir créé. On l’accepte ou on ne l’accepte pas..Il n’y a jamais de faute, il n’y a qu’une mauvaise interaction. La seule chose que l’on peut pardonner, je pense, c’est à soi même d’avoir accepté de contribuer à une relation dont le fruit fut la souffrance.
    C’était un point de vue simplement.

    Réponse

    • Oceanelle
      Jan 12, 2011 @ 07:53:48

      Tu as les paroles d’un sage … sourire … mais la « trahison » est un mal qui existe aussi dans une relation humaine, sans pour autant impliquer deux responsabilités…

      Réponse

  16. Rosy'n
    Avr 05, 2011 @ 21:09:18

    Le pardon enrichit la personne qui l’accorde, mais le pardonné ne peut-ils pas être amené à penser qu’il peut recommencer, puisque c’est si facile. Je crois que j’ai évité de prendre ce risque, l’avenir me dira si j’ai eu raison !
    « Si quelqu’un te trahi une fois, c’est de sa faute, s’il te trahi une deuxième fois, c’est de ta faute. » Citation de Eleanor Roosevelt
    Bises et bonne nuit

    Réponse

    • Oceanelle
      Avr 05, 2011 @ 22:06:10

      Je pense , pour avoir faire cette triste expérience récemment, que tu as eu raison, le pardon n’est pas récompensé Rosy’n …il est trop souvent considéré en effet comme une faiblesse et cela entraine la récidive, hélas! Tu as bien fait si tu n’as pas pardonné, je n’ai pas eu cette force ! sourire Bisous

      Réponse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Droits d’auteur enregistrés CopyrightDepot.com 00049441

%d blogueurs aiment cette page :