Atelier surprise de mariessourire

Atelier Surprise façon Oceanelle


Le ciel était gris ce soir  là, il se mit à pleuvoir …. comme dans mon cœur…

Que faire pour ne pas trop penser, pour arrêter ce petit moulin qui ne cessait de tourner dans ma tête …

Une seule chose pourrait m’aider à passer cette fin de soirée…. je connaissais mon remède, j’allais aller voir un film.

Je ne connaissais pas les programmes mais qu’importe, des images, du son, de la musique …. c’est tout ce que je demandais !

J’enfilai vite mon manteau et sautai dans ma voiture pour attraper la dernière  séance.

Arrivée place des platanes, la chance m’avait gardé une place pour me garer, chance que j’appréciai.

C’était juste l’heure du début du film, la salle était presque pleine, et dans l’obscurité je pris la première place libre que j’aperçus.

Je ne savais même pas ce que jouait cette séance, ce cinéma de quartier changeait ses programmes chaque jour …il fallait donc suivre, de toute façon, le titre ne me disait rien :  » Elixir de vie ! »

Dès que j’entendis la musique et vis les premières images , je compris ! Aïe ! C’est le bouquet : film d’horreur …. je ne supporte pas !!!

Cela devint très vite ensanglanté, des mâchoires avec des canines énormes envahirent l’écran au point que je m’enfonçai et me fis toute petite dans le fond de mon siège….deux heures de torture, à me cramponner, à serrer les dents, à fermer les yeux par intermittences !

Quand le mot « Fin » apparut sur l’écran, j’étais liquéfiée, décomposée ..

Les jambes flageolantes j’eus peine à me lever mais la hâte  de sortir de ces deux heures sordides fut la plus forte. Certes, mon moulin n’avait pas fonctionné, le but était atteint, mais à quel prix !!!

Et là, stupeur à nouveau, mais d’un autre genre : plus de voiture !!! Ce que je crus être la chance se transforma en cauchemar !!!

Pas de doute, je fis trois fois le tour de la place : ma voiture n’était plus là !!!

Alors, serrant les dents, retenant mes larmes, je décidai de rentrer à pieds jusque chez moi, me promettant d’aller dès l’ouverture au commissariat le lendemain matin.

Il était minuit et demi et je n’en pouvais plus !

Pour aller plus vite, je crus bon de passer par le petit bois des houlettes, tout petit, mais qui me ferait gagner un quart d’heure ….

Au bout de quelques minutes, une impression étrange se fit sentir, comme une légère angoisse .

Est-ce que l’on me suit, pensai-je ?

Mais non, c’est encore les restes de frayeur de ce film que tu viens de voir,  me dis-je …

Le vent bruissait dans les feuilles avec un sifflement pas très rassurant …je me retournai plusieurs fois et crus voir une ombre disparaitre derrière un arbre ….la peur commença à monter en moi et accéléra ma respiration au point de me faire mal.

Je trébuchai soudain sur une souche et vis cette fois une ombre très distincte à quelques mètres derrière moi …. il me restait encore bien quatre cents mètres pour sortir de cet espace sombre.

Je sentis la panique arriver ….et  me mis à marcher plus vite.

L’ombre accéléra également le pas : plus de doute, on me suivait !

A cette heure, personne ne trainait par ici, pas une voiture non plus ….et l’ombre semblait se rapprocher.

N’y tenant plus, je courus les quelques mètres me séparant de la rue des grisons …. encore deux rues et ensuite c’est mon impasse me dis-je ….

Calme-toi …

Mais ce fut impossible car les pas de mon suiveur résonnaient maintenant sur le bitume à quelques mètres de moi …

Mon cœur ne semblait pas vouloir obtempérer et désirait vraiment transpercer ma poitrine …

Encore la moitié de la rue et c’est mon impasse ….vite…

Les pas derrière moi se firent plus proches ….je vis maintenant très nettement la silhouette dans un imperméable gris … un géant me sembla-t-il…

J’accélérai encore et …encore …

Çà y est !  Je tourne dans la voie privée, vite les clés, mon Dieu… où sont-elles ….mes mains tremblent.

Ses pas se rapprochent …je cours ….plus  vite … allez plus vite … la serrure ….

Mais, tout à coup la porte s’ouvrit devant moi.  Ma voisine du dessus allant sortir son chien, me reçut brutalement dans ses bras …. Affolée, je la poussai violemment en arrière, refermai la porte et m’étalai de tout mon long  le front cognant sur le ciment.

Je fus incapable de bouger …. tétanisée par la peur ….après quelques minutes, je me mis à pousser un tel hurlement que tout l’immeuble fut sans dessus dessous.

 

Le lendemain, dans le journal, on pouvait lire :  » Le corps d’une jeune femme a été retrouvé dans le bois de la houlette. Selon l’enquête, ce crime serait identique à trois autres découverts dans la région depuis le début de l’année. La police met tout en œuvre etc..etc… »

 

 

Quand je repense à ce cauchemar  » en série  »  de ce  soir là,  je regarde dans le miroir la petite cicatrice laissée sur mon front, et je me dis :

 »  J’ai moins peur à vrai dire des vampires que de ton souvenir … »

A cette pensée, j’en tremble encore …

Publicités

28 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. tricia
    Jan 17, 2011 @ 10:16:10

    wouahhhhh et ben heureusement que je lis ton histoire le matin ça donne froid dans le dos oula je file j ai peur bisous bisous bonne semaine mon amie

    Réponse

  2. giselefayet
    Jan 17, 2011 @ 11:04:34

    Suspense , rythme , décor tout y est pour le vivre à 100°/°.
    Je n’ai pas lu encore les autres textes mais j’ai un petit faible pour ta version .
    bonne journée
    Bisous

    Réponse

  3. Mamie Mandrine
    Jan 17, 2011 @ 12:08:25

    Mais quelle horbible soirée, que cette soirée là, brrr…
    Bisous
    Mamie Mandrine

    Réponse

  4. franciane
    Jan 17, 2011 @ 12:27:10

    quel suspence en te lisant ! on est pris dans ton écrit , on s’imagine le pire !!! et ouf !!! tout fini bien , merci ma douce amie ,bonne semaine pour toi bisous du nord

    Réponse

  5. marieange
    Jan 17, 2011 @ 13:26:21

    J’en ai encore les prunelles agrandies par l’horreur…et bien Océanelle tu as fais fort. S’il me fallait voter , tu serais en tête de liste.
    bisous

    Réponse

  6. nelhia777
    Jan 17, 2011 @ 15:34:21

    très joli j’aime venir parcourir ton espace avec sérénité
    reçois une pensée, un jardin de violette, pour les nouveaux jours qui annoncent le printemps
    un gage , un serment pour notre amitié amélie

    Réponse

  7. migama7538
    Jan 17, 2011 @ 19:05:48

    Bonsoir, superbement écrit et je n’ai pas lâchée une ligne… Je n’aime pas les films d »horreur… Mais tu m’as donné des frissons ce soir, j’adore être tenue en haleine comme celà, mais je n’ai pas trichée, je n’ai pas sauté de lignes… bisous

    Réponse

  8. colettedc
    Jan 18, 2011 @ 02:13:19

    C’est superbe Océanelle … je te donne la première place … sûrement !
    Sincèrement,
    C☼lette

    Réponse

  9. lisnel
    Jan 18, 2011 @ 04:10:05

    Pas toujours facile de trouver le temps de lire les longs textes dans les blogs. Là je dois reconnaître que je ne me suis pas rendu qu’il était long en le lisant mais je ne l’ai réalisé qu’à la fin quand je voulais revoir la photos des vampires…Bravo pour le texte. Celà étant dit, je ne te félicite pas d’avoir pris toute seule le bois des houlettes à une heure aussi tardive…La prochaine fois tu appelles un taxi . Moi j’ai envie de continuer de te lire ici…..Sourires.
    Bisou.

    Réponse

    • Oceanelle
      Jan 18, 2011 @ 09:26:53

      C’est la première fois que je me lance dans ce genre de récit … rire …. je voulais communiquer l’angoisse ou la peur ….. et je me suis fait peur toute seule …rire …Bisous

      Réponse

  10. Biquette du Net
    Jan 18, 2011 @ 20:37:51

    Ben dis moi , on perd la respiration en te lisant ! On a l’impression d’y être dans ton histoire et de courir pour échapper à l’ombre ….
    Très bien cette histoire , tu devrais écrire des polars ! J’adore !
    Bisous du soir… sans cauchemar !! 😉

    Réponse

    • Oceanelle
      Jan 18, 2011 @ 21:35:04

      Merci, c’est un beau compliment que tu me fais là ! c’est la première fois que j’écris dans ce style …..ce n’est pas vraiment ds mes habitudes …. je l’ai fait pour cet atelier et mon amie mariessourire….. Bisous

      Réponse

  11. écureuil bleu
    Jan 18, 2011 @ 21:51:42

    Bonsoir Océanelle. Merci pour ta visite qui me permet de découvrir ton blog. Cette nouvelle est très prenante. Tu ménages parfaitement le suspense. Bonne soirée,
    Brigitte

    Réponse

    • Oceanelle
      Jan 18, 2011 @ 22:11:31

      Bonsoir Brigitte ….j’aime ton blog et je peux te dire que je vais participer à tes écritures …. oui …et avec un vrai plaisir ….merci pour ton compliment, c’est la première fois que je m’essaye à ce style …. à bientôt

      Réponse

  12. Rétrolien: Récap de l’Atelier Surprise « Mariessourire essence d'émotions
  13. mimitahitie
    Jan 20, 2011 @ 19:08:53

    ha ben dis donc pas mal ton histoie !on la dirait vraie!!gros bisous

    Réponse

  14. TI PIMENT
    Jan 21, 2011 @ 08:18:28

    Et c’est ce qui fait la beauté des mots : se laisser porter par l’instant et par une inspiration différente .Etttttttttttt on se découvre …

    Réponse

  15. annieahmad
    Mar 19, 2011 @ 09:12:21

    tres style nouvelle : horreur et suspense! j’ecris çà un peu aussi mais je n’ose pas publier! j’en ai des feuilles et des feuilles! bises su samedi

    Réponse

    • Oceanelle
      Mar 19, 2011 @ 09:27:50

      Annie, il faut toujours oser , il ne faut pas renier ce qui est né de nous ! Alors, ose! Moi, c’est la première fois que j’ai écrit ds ce style et tu vois, j’ai osé et pourtant ce n’est pas très bon …. ce n’est pas mon style bien au contraire ….mais, bon! j’ai fait un essai! et çà a plu tout de même …alors, suis mon conseil : OSE!Plein de doux-bisous

      Réponse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Droits d’auteur enregistrés CopyrightDepot.com 00049441

%d blogueurs aiment cette page :