» FEMMES  » (4)

 

Les femmes sont sur la terre
Pour tout idéaliser ;
L’univers est un mystère
Que commente leur baiser.

C’est l’amour qui, pour ceinture,
A l’onde et le firmament,
Et dont toute la nature,
N’est, au fond, que l’ornement. 

Tout ce qui brille, offre à l’âme
Son parfum ou sa couleur ;
Si Dieu n’avait fait la femme,
Il n’aurait pas fait la fleur.

A quoi bon vos étincelles,
Bleus saphirs, sans les yeux doux ?
Les diamants, sans les belles,
Ne sont plus que des cailloux ;

Et, dans les charmilles vertes,
Les roses dorment debout,
Et sont des bouches ouvertes
Pour ne rien dire du tout.

Tout objet qui charme ou rêve
Tient des femmes sa clarté ;
La perle blanche, sans Eve,
Sans toi, ma fière beauté,

Ressemblant, tout enlaidie,
A mon amour qui te fuit,
N’est plus que la maladie
D’une bête dans la nuit.

Victor Hugo.
(1802-1885)

Publicités

 » FEMMES  » (3)

Quelquefois
Si douces
Quand la vie me touche
Comme nous tous
Alors si douces

Quelquefois
Si dures
Que chaque blessure
Longtemps me dure
Longtemps me dure


Refrain
Femmes, je vous aime
Femmes, je vous aime
Je n’en connais pas de faciles
Je n’en connais que de fragiles
Et difficiles
Oui difficiles
______


Quelquefois
Si drôles
Sur un coin d’épaule
Oh oui si drôles
Regard qui frôle

Quelquefois
Si seules
Parfois elles le veulent
Oui mais si seules
Oui mais si seules


Refrain
Femmes, je vous aime
Femmes, je vous aime
Vous êtes ma mère, je vous ressemble
Et tout ensemble mon enfant
Mon impatience
Et ma souffrance

Femmes, je vous aime
Femmes, je vous aime
Si parfois ces mots se déchirent
C’est que je n’ose pas vous dire
Je vous désire
Ou même pire
Oh .Femmes…

Julien Clerc


 » FEMMES  » (2)

Les femmes

ont été de tous temps

les modèles des plus grands peintres,

en voici quelques unes …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Droits d’auteur enregistrés CopyrightDepot.com 00049441