Les différences (2)

Assez digéré mes précédentes réflexions ?

Bon! alors, je continue …..

POURQUOI LES HOMMES STRESSES NE PARLENT PAS ...

Une femme parle hors de sa tête,

c’est à dire qu’on peut l’entendre,

tandis qu’un homme parle dans sa tête.

Il ne dispose d’aucune région cérébrale spécifique pour la parole,

ce qu’il l’arrange.

Lorsqu’il y a un problème, il s’en parle à lui-même,

alors qu’elle, elle en parle aux autres.

C’est pourquoi lorsque se présentent des situations

problématiquesou de stress,

un homme se renfermera et arrêtera de parler.

Il utilise son hémisphère droit pour tenter de résoudre

ses problèmes et trouver des solutions,

et il arrête d’utiliser son hémisphère gauche pour

écouter ou parler.


Son cerveau ne peut faire

«  QU’UNE SEULE CHOSE A LA FOIS « 

.Il ne peut pas résoudre ses problèmes

et écouter et parler en même temps.


Ce silence est souvent crispant ou effrayant pour une femme.

Les femmes disent alors:

 » Vas-y, tu dois en parler! Tu te sentiras mieux! »

Elles disent cela parce que c’est comme cela que

çà marche pour elles.

Mais lui,

veut simplement qu’on lui fiche la paix

et qu’on le laisse tranquille jusqu’à ce

qu’il trouve la solution ou une réponse.

Il ne veut en parler à personne parce qu’il considère cela

comme un signe majeur de faiblesse.

Il veut s’asseoir sur son rocher et penser aux solutions;

pour ce faire, il a besoin d’être seul.

Ici le mot-clé est SEUL : personne n’est jamais autorisé

à l’accompagner sur son rocher, pas même ses meilleurs amis.

Une femme elle,

ressent le besoin de grimper sur ce rocher avec lui pour le réconforter.

Le choc est rude pour elle quand il l’expulse de son rocher.

Les femmes doivent comprendre que lorsqu’un homme est sur son rocher,

elles doivent l’y laisser et le laisser réfléchir.

De nombreuses femmes s’imaginent que son silence signifie

qu’il ne l’aime pas ou qu’il a quelque chose contre elle,

parce que si une femme ne parle pas,

cela signifie qu’elle est agacée ou en colère.
Mais si elle le laisse tranquille,

et ne lui demande pas incessamment de parler,

il sera heureux.

Dès qu’il aura fini par trouver la solution,

il redescendra de son rocher,

se sentira heureux et recommencera à parler.


UTILISER L’ESPACE POUR RÉSOUDRE LES PROBLÈMES…

Les hommes ont plusieurs manières de « s’asseoir sur leur rocher  » .

Cela va de la lecture d’un quotidien,

à la pêche en passant par jour au tennis,

ou encore réparer quelque chose ou regarder la TV.


POURQUOI LES HOMMES ZAPPENT…

Pour les femmes,

il n’y a probablement rien qu’elles détestent plus

que de voir un homme en train de zapper.

Il est là, assis comme un zombie,

à zapper sans même faire attention à un programme en particulier.

Quand un homme fait cela,

il est mentalement assis sur son rocher.

Et, très souvent,

il ne sait même pas ce qui se passe sur son écran.

Les femmes elles,

ne zappent pas ou peu:

elles regardent un programme en entier et

cherche à en comprendre la trame,

les sentiments et les relations des personnages de l’histoire.

L’accoutumance aux journaux

sert le même objectif pour les hommes.

Les femmes doivent comprendre que lorsque les hommes font ces choses,

ils sont incapables d’écouter ou de se souvenir de grand chose,

c’est pourquoi il est difficile d’essayer de leur parler à ce moment là.


COMMENT FAIRE PARLER LES HOMMES…

Les « hommes » sont programmés pour « faire les choses »,

c’est la recette pour obtenir que les hommes se confient.

Pour communiquer davantage avec un homme,

il faut s’impliquer avec lui dans une activité et

parler pendant cette activité.

Les hommes en effet n’aiment pas trop les contacts visuels…

Ainsi, en étant dans une activité,

il peut éviter tout contact visuel prolongé

même si la conversation peut sembler décousue

parce qu’il doit cesser de temps en temps pour répondre à une question.

Il lui est difficile de faire deux choses à la fois certes,

mais le principal objectif ici est d’obtenir de lui

QU’IL S’OUVRE ET SE CONFIE.

Simplement,

ne lui parlez pas dans un moment critique,

par exemple quand il est en train de changer une ampoule.


QUANT TOUS DEUX SONT STRESSES…

Les hommes coincés ou rigides boivent

ou envahissent d’autres pays…

Les femmes coincées mangent du chocolat

et envahissent les centres commerciaux.

Sous pression les femmes PARLENT sans réfléchir

et les hommes AGISSENT sans réfléchir.

Lorsque femmes et hommes sont tous deux sous pression,

cela peut déboucher sur une mine émotionnelle

que chacun des deux essaie de désamorcer.

Les hommes s’arrêtent de parler

et les femmes commencent à s’en inquiéter.

Les femmes alors commencent à parler

et les hommes sont incapables de maitriser cela.

Pour l’aider à se sentir mieux,

elle essaie de l’encourager à parler du problème,

ce qui est la pire des choses qu’elle puisse faire.

Il lui demande de le laisser tranquille et se réfugie ailleurs.

Les hommes doivent comprendre

que lorsqu’une femme est stressée,

elle veut – elle a BESOIN de parler,

et tout ce qu’ils doivent faire c’est d’écouter,

sans chercher à trouver ou donner des solutions.

Parce qu’elle est également sous pression,

elle veut parler de ses problèmes,

ce qui l’énerve encore plus.

Quand il se retire sur son rocher,

elle se sent rejetée et pas aimée,

elle appelle alors sa sœur, sa mère ou ses amies.


LA FERMETURE TOTALE…

Quand l’homme déconnecte totalement la partie de son cerveau

qui contrôle l’émotion,

il se met en mode résolution de problème et arrête de parler.

Quand un homme est en ce mode de fermeture totale,

cela peut être terrifiant pour une femme

parce qu’elle-même ne le fait que lorsqu’elle a été blessée,

abusée ou qu’on lui a menti.

Une femme suppose que l’homme a la même réaction:

elle doit l’avoir heurté et il ne l’aime plus.

Elle essaye alors de lui en faire parler mais il refuse,

pensant qu’elle n’a plus confiance en ses capacités

de trouver la solution de ses problèmes.

Lorsqu’une femme se sent blessée, elle se ferme

et l’homme naturellement pense qu’elle a besoin d’espace,

c’est pourquoi,

il la laisse de la même manière qu’il voudrait qu’on réagisse pour lui ….

Si un homme se mure complètement dans le silence,

LAISSEZ-LE FAIRE,

il se sentira bien;

Si une femme se ferme,

il y a des problèmes en perspective

et il est temps d’avoir une discussion en profondeur.


POURQUOI LES HOMMES NE SAVENT PAS MANIER LES FEMMES ÉMOTIVES…

Quand une femme est affectée ou confrontée

à une situation émotionnelle, elle peut pleurer,

agiter les bras et ne pas arrêter de parler

en utilisant des adjectifs émotionnels pour décrire ce qu’elle ressent.

Elle veut être maternée,

qu’on prenne soin d’elle

et qu’on l’écoute;

mais un homme interprète son comportement en fonctions

de ses propres priorités et il comprend

qu’elle est en train de lui dire :

« Sauve-moi, règle mes problèmes! ».

Alors, au lieu de se montrer rassurant et réconfortant,

il lui donne des conseils,

lui pose des questions indiscrètes

ou bien lui demande d’en faire un peu moins!

Au lieu de la materner, il devient son père.

Pour une femme,

son étalage émotif est une forme de communication

dont elle peut se passer et oublier rapidement,

mais un homme est envahi par un sentiment d’échec

s’il ne lui trouve pas de solution.

C’est pourquoi ,

lorsqu’une femme est en situation émotive,

un homme s’énerve ou se met en colère

et lui demande d’arrêter.

Les hommes sont également effrayés à l’idée

qu’une femme ne puisse pas s’arrêter de pleurer

une fois qu’elle a commencé.


LE JEU DES PLEURS…

Les femmes pleurent davantage que les hommes.

Parce que l’évolution des hommes a fait

qu’ils pleurent beaucoup moins,

en particulier en public,

et le conditionnement social est venu renforcer ce comportement.

Les  hommes pleurent

mais uniquement lorsque la région cérébrale de leur hémisphère droit

est stimulée,

et il est rare qu’un homme se le permette en public.

Les femmes ont des capacités sensorielles supérieures aux hommes:

elles reçoivent davantage d’informations détaillées que les hommes

et sont davantage capables d’exprimer verbalement

et émotionnelle ment ce qu’elles ressentent.

 

Voilà

Vous avez matière encore à un peu plus de réflexion !

Vous comprenez maintenant les erreurs de chacun ?

En considérant qu’il ne s’agit là que de

GÉNÉRALITÉS !

Votre HOMME

peut tout à fait être

DIFFÉRENT,

vous êtes, dans ce cas, une femme

« HEUREUSE »

 

En comprenant mieux les réactions de l’autre,

on peut parfois éviter des catastrophes …

des ruptures…

de la mésentente …

à vous d’y réfléchir …

La suite ?

Eh bien,

elle sera très importante aussi car je vous parlerai

des femmes,

des hommes,

et du

SEXE !!!!

Tout un programme…

Publicités

Droits d’auteur enregistrés CopyrightDepot.com 00049441