Les Anges

 

Sur les fils de la pluie

Les anges du jeudi

Jouent longtemps de la harpe

Et sous leurs doigts Mozart

Tinte délicieux

En gouttes de joie bleue

Car c’est toujours Mozart

Que reprennent sans fin

Les anges musiciens

Qui, au long du jeudi,

Font chanter sur la harpe

La douceur de la pluie.

(Maurice Carême)

Veillez sur moi, quand je m’éveille,
Bon ange, puisque Dieu l’a dit,
Et chaque nuit, quand je sommeille,
Penchez-vous sur mon petit lit;
Ayez pitié de ma faiblesse,
A mes côtés marchez sans cesse,
Parlez-moi le long du chemin;
Et pendant que je vous écoute,
De peur que je ne tombe en route,
Bon ange, donnez-moi la main.

(Sabine Casimire Amable Tastu)

 

Vêtus de blancs, dans l’azur clair,
Laissant déployer leurs longs voiles,
Les anges planent dans l’éther,
Lys flottants parmi les étoiles.

Les luths frissonnent sous leurs doigts,
Luths à la divine harmonie.
Comme un encens montent leurs voix,
Calmes, sous la voûte infinie.

En bas, gronde le flot amer;
La nuit partout étend ses voiles,
Les anges planent dans l’éther,
Lys flottants parmi les étoiles.

(J. P. Contamine de Latour)

Cher ange, vous êtes belle
A faire rêver d’amour,
Pour une seule étincelle
De votre vive prunelle,
Le poète tout un jour.

Air naïf de jeune fille,
Front uni, veines d’azur,
Douce haleine de vanille,
Bouche rosée où scintille
Sur l’ivoire un rire pur,

Pied svelte et cambré, main blanche,
Soyeuses boucles de jais,
Col de cygne qui se penche,
Flexible comme la branche
Qu’au soir caresse un vent frais,

Vous avez, sur ma parole,
Tout ce qu’il faut pour charmer;
Mais votre âme est si frivole,
Mais votre tête est si folle,
Que l’on n’ose vous aimer.

(Théophile Gautier)

Dans les cieux aux heures de minuit, un ange planait
Et il chantait un chant doux.
Et la lune, et les étoiles, et les nuages en foule
écoutaient la chanson divine.

Il chantait les extases des esprits immortels
À l’ombre des jardins du paradis…
Il chantait le Grand Dieu; et sa louange
N’était pas feinte.

Dans son étreinte il portait une âme jeune
Au monde de tristesse et de pleurs,
Et l’empreinte de son chant est restée sans paroles
Dans l’âme jeune ! mais vivante.

Longtemps dans ce monde elle languit.
En proie au désir merveilleux
Et les chansons ennuyeuses de la terre
Ne purent remplacer les sons célestes.
(Mikhaïl Lermontov -)

Archange féminin dont le bel œil, sans trêve,
Miroite en s’embrumant comme un soleil navré,
Apaise le chagrin de mon cœur enfiévré,
Reine de la douceur, du silence et du rêve.

Inspire-moi l’effort qui fait qu’on se relève,
Enseigne le courage à mon corps éploré,
Sauve-moi de l’ennui qui me rend effaré,
Et fourbis mon espoir rouillé comme un vieux glaive.

Rallume à ta gaîté mon pauvre rire éteint;
Use en moi le vieil homme, et puis, soir et matin,
Laisse-moi t’adorer comme il convient aux anges !

Laisse-moi t’adorer loin du monde moqueur,
Au bercement plaintif de tes regards étranges,
Zéphyrs bleus charriant les parfums de ton cœur !

(Maurice Rollinat)

L’ombre est bleue et la nuit palpite d’ors tremblants
Dans l’azur, on croit voir flotter des voiles blancs
Qui frémissent au souffle onduleux du mystère.

Les longs voiles traînants des anges de la terre
Qui montent vers les cieux, sans fin, sans bruit, en une
Ascension dont l’essor tremble au clair de lune.

N’entends-tu pas dans l’infini, battre leurs ailes ?
Les étoiles, au chant des sphères éternelles,
Palpitent dans le vent de ces ailes rythmées,

Qui lentement, parmi les ombres embaumées,
Et le soleil immense et bleu de toutes choses,
Eventent le silence et font pâmer les roses.

(Fernand Gregh – L’ombre est bleue)

Publicités

34 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. bleuemarie
    Mai 17, 2011 @ 18:13:54

    Des anges, pourquoi pas des anges…après tout….:-)

    J’aime beaucoup le premier poème de Maurice Carème

    Je t’embrasse
    Marie

    Réponse

  2. annieahmad
    Mai 17, 2011 @ 18:20:35

    jolis poèmes que les enfants apprennent encore sur les bancs des écoles bises du soir

    Réponse

  3. lludie
    Mai 17, 2011 @ 19:33:28

    Mais que c’ est BEAU!
    Merci Océanelle, bel ange.

    Réponse

  4. Drenagoram
    Mai 17, 2011 @ 20:20:05

    Un Doux Mélange en vers d’hauteurs ,
    Quelques Plumes d’Elle en Plis de Soies ,
    Qui veille la Haut dans ses Nus Ages ,
    Des Corps Gardiens en Belles Voies ,
    Que sont les Siens quand ils Voyagent ,
    A mettre Baumes au Fil des Heurts.
    NéO~
    Becs Plumes.

    Réponse

  5. colettedc
    Mai 17, 2011 @ 20:24:20

    Océanelle, tu nous mets aux anges avec tous ces magnifiques textes !
    Bonne fin de ce jour pour toi et agréable demain !
    Amicalement,
    C☼lette ☺

    Réponse

  6. Kleaude
    Mai 17, 2011 @ 23:20:07

    Ah! Mais c’est tout un recueil de textes que tu nous offres ici. De quoi être aux anges!!! Intéressant de voir comment ils se compl`^etent.

    Réponse

  7. fanfan la reveuse
    Mai 18, 2011 @ 06:18:27

    Bonjour Océanelle !

    De petites merveilles sur un terme que j’affectionne énormément 😉
    Plus particulièrement la poésie de Théophile Gautier, pourquoi mystère 🙂
    Croyez-vous aux anges Océanelle et lesquels ?
    Personnellement je crois aux anges, ceux que nous rencontrons dans notre vie, qui simplement nous aide avec un sourire, une main tendu cela sans rien attendre en retour 😉
    Bonne journée à vous Océanelle !
    Bisous

    Réponse

    • Oceanelle
      Mai 18, 2011 @ 06:51:46

      Oh que Oui je crois aux Anges …. qui ne sont autres que des âmes pures …. J’avais d’ailleurs écrit un texte sur ce sujet que je joins ici pour vous…Bisous

      null

      J’ai toujours aimé croire à cette protection,
      Cet esprit bénéfique appelé « ange » je crois,
      Qui nous suivrait d’un pas, qui prendrait position
      Pour gérer nos actions, influencer nos choix,

      Et aussi nous guider dans quelques décisions.
      Confident invisible et muet de surcroit,
      Mais si présent à nous lorsque nous le voulons,
      Quand nous prions son aide, que nous avons la foi…

      Certes, ange bien souvent, mais démon quelques fois,
      Quant notre esprit le veut et que nous choisissons
      Les chemins interdits en toute bonne foi,
      Rien que pour contredire les voix de la raison !

      Et il est encore là cet ange, croyez-moi,
      Lorsque l’on se croit seul, que nous nous lamentons,
      Et cessez d’écouter ces gens aux rires narquois,
      Ils n’ont rien à offrir, tout au moins rien de bon…

      Et quand, désespéré, tout vous parait si noir,
      Laissez-le vous parler au fond de votre cœur,
      Confiez-lui votre peine, reprenez de l’espoir,
      Un ange veille sur vous, je vous prie de le croire !

      Réponse

  8. marieange
    Mai 18, 2011 @ 09:17:38

    Magnifique moment de lecture. Sont beaux tes anges !

    Réponse

  9. lucienboehrer1940
    Mai 18, 2011 @ 11:16:19

    Océanelle, moi je suis vraiment aux anges, avec tous ces magnifiques textes sur les ANGES !
    Bonne journée en ce MeRcReDi !
    Amicalement,
    Lucien

    Réponse

  10. MAGALIE
    Mai 18, 2011 @ 11:29:31

    Là j’en ai pris plein les yeux et le coeur… La plupart de mes écrivains sont là, maginfiques poèmes et j’ai adoré lire le tien, très beau aussi… Chaque poème a son image, superbe de superbe… j’ai adoré.. des très gros bisous ma douce…

    Réponse

  11. Le blog : c'est nous !
    Mai 18, 2011 @ 19:27:11

    Enchantée, on ne m’a jamais présenté Sabine !
    Bravo quelles envolées !
    Fr@ne

    Réponse

  12. NOUMBA'S ZEN
    Mai 21, 2011 @ 17:36:05

    Tu m’as bien fais rire !!
    ça change un peu!!
    j’ai enfin ton lien, il m’était impossible d’aller sur ton blog

    j’ai d’ailleurs autant de problème pour aller sur les autres .
    je m’éparpille beaucoup trop………mais c’est moi!!
    que ta soirée soit douce et sereine!
    tendresse
    chantal

    Réponse

  13. NOUMBA'S ZEN
    Mai 21, 2011 @ 17:55:04

    Je reviens puisque j’ai ton lien lol
    BEAUCOUP DE DOUCEUR
    MERCI
    BISOUS

    Réponse

  14. Peter
    Mai 23, 2011 @ 16:06:55

    Grrrr WordPress ne me fait que des misères, je reprends mon commentaire.
    Que deviendrions-nous sans nos anges gardiens, qui nous aident jour et nuit à suivre le droit chemin.
    En plus de ton poème, j’ai bien aimé celui de Maurice Careme (est-ce dû à Mozart ? Peut-être).
    Bisou-sourire

    Réponse

  15. nanacoquelicot
    Oct 28, 2011 @ 07:46:36

    Bonjour Oceanelle,
    Un petit tour chez toi pour te lire, bien sûr,
    c’ est ici que je me pose un instant pour m’ inprégner de tes mots
    Je repars persuadée que les anges existent vraiment;
    Nana
    PS : suis très heureuse de pouvoir de nouveau des commentaires ici,
    depuis qq temps je ne le pouvais plus, mystère….

    Réponse

    • Oceanelle
      Oct 28, 2011 @ 09:48:40

      heureuse de te retrouver ici … c’est drôle ce que tu me dis, d’autres ont également eu ce problème ! cela vient de wordpress et pas de moi tu dois bien t’en douter ! Bisous-soleil pour toi

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Droits d’auteur enregistrés CopyrightDepot.com 00049441

%d blogueurs aiment cette page :