Chemin de vie …

Allez tranquillement

parmi le vacarme et la hâte

et souvenez-vous

de la paix qui peut exister dans le silence.
Sans aliénation,

vivez,

autant que possible en bons termes avec toutes les personnes.

Dites doucement et clairement votre vérité.

Ecoutez les autres,

même les simples d’esprit et les ignorants,

ils ont eux aussi leur histoire.

Evitez les individus bruyants et agressifs,

ils sont une vexation pour l’esprit.

Ne vous comparez avec personne :

il y a toujours plus grands et plus petits que vous.

Jouissez de vos projets aussi bien que de vos accomplissements.

Ne soyez pas aveugle en ce qui concerne la vertu qui existe.

Soyez vous-même.

Surtout,

n’affectez pas l’amitié.

Non plus ne soyez pas cynique en amour car,

il est,

en face de tout désenchantement,

aussi éternel que l’herbe.

Prenez avec bonté le conseil des années

en renonçant avec grâce à votre jeunesse.

Fortifiez une puissance d’esprit

pour vous protéger en cas de malheur soudain.

Mais ne vous chagrinez pas avec vos chimères.

De nombreuses peurs naissent de la fatigue et de la solitude.

Au delà d’une discipline saine,

soyez doux avec vous-même.

Vous êtes un enfant de l’univers,

pas moins que les arbres et les étoiles.

Vous avez le droit d’être ici.

Et,

qu’il vous soit clair ou non,

l’univers se déroule sans doute comme il le devait.

Quels que soient vos travaux et vos rêves,

gardez dans le désarroi bruyant de la vie,

la paix de votre coeur.

Avec toutes ses perfidies et ses rêves brisés,

le monde est pourtant beau.

Tachez d’être heureux.

Max Ehrmann, 1927

 

Max Ehrmann (1872-1945) est un avocat, homme d’affaires et écrivain américain, principalement renommé pour son poème Desiderata qui a connu un destin particulier.

Né à Terre Haute, dans l’Indiana, Ehrmann était d’origine allemande ; ses parents avaient émigré de Bavière vers les États-Unis dans les années 1840. Il fait des études d’anglais à la DePauw University (diplômé en 1894), puis de philosophie et de droit à Harvard.

Il revient à sa ville natale de Terre Haute en 1898 pour exercer son métier, devenant notamment procureur de l’Etat dans le comté de Vigo. Il travaille ensuite dans l’entreprise familiale. A l’âge de 40 ans, toutefois, Ehrmann abandonne ces activités pour se consacrer à l’écriture. C’est en 1927 qu’il écrit Desiderata, un poème qui devait devenir célèbre bien après sa mort.

 

Publicités

35 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. baron42
    Mai 31, 2011 @ 07:10:33

    très beau texte !
    bisous

    Réponse

  2. lludie
    Mai 31, 2011 @ 07:43:55

    j’adhère complètement à ce style de pensée.
    Merci d’avoir édité ce texte.

    Réponse

  3. écureuil bleu
    Mai 31, 2011 @ 08:07:32

    Bonjour Océanelle. Merci pour ce très beau texte que j’avais déjà lu. Je ne crois pas connaître « Desiderata ». Bonne journée

    Réponse

  4. claudielapicarde
    Mai 31, 2011 @ 08:23:11

    J’avais déjà lu aussi ce texte mais pas Désiderata juste entendu parlé.
    Boe journée, bises.

    Réponse

  5. annieahmad
    Mai 31, 2011 @ 08:26:11

    bonjour je ne connaissais pas ce beau texte et j’en retiendrai la leçon bises

    Réponse

  6. julie
    Mai 31, 2011 @ 09:58:02

    oui ba j’essaie depuis longtemps de faire cela, desfois j’y arrive d’autres fois non, je ne suis pas encore constante dans la zen attitude, disons que je ne suis jamais agressive face aux aleas de la vie et injustice et surtout violence, mais dans mon interieur je me ronge souvent la peine est difficile a évacuer, sinon bien sur je fais ce que l’ecrivain a dit ci dessus,

    Réponse

    • Oceanelle
      Mai 31, 2011 @ 10:21:14

      Je te comprends tu sais Julie, pas facile à faire …mais le principal est d’essayer et d’y arriver le plus souvent possible ! belle journée à toi Bisous

      Réponse

  7. nuage1962
    Mai 31, 2011 @ 10:44:01

    J’aime et j’aspire a cette forme de pensée
    bonne journée
    bisous

    Réponse

  8. colettedc
    Mai 31, 2011 @ 13:27:02

    Il est vraiment superbe ce texte Océanelle !
    Bonne journée !

    Réponse

  9. fanfan la reveuse
    Mai 31, 2011 @ 15:54:55

    Bonsoir Océanelle !
    Voici donc une poésie emprunte de grande sagesse 😉
    Il est certain, celle-ci est de grande vérité, pas toujours bien facile de la suivre à la lettre. Le temps est souvent porteur de sagesse et la vie normalement vous apporte de belles leçons à nous de le comprendre et d’en prendre le positif 😉
    A chacun de cheminer au mieux, cela sans jamais oublier d’être soi !
    Merci à vous pour ce beau partage.
    Bisous

    Réponse

  10. MAGALIE
    Mai 31, 2011 @ 17:20:40

    Ma douce, superbe ton fond, j’aime beaucoup, tout doux ce gris…
    Superbe poème, je connaissais les 10 premières lignes, et je suis heureuse de découvrir la suite, c’est magnifique…
    En plus je ne connaissais pas l’auteur, je suis super heureuse de découvrir sa vie..
    Merci ma douce, des gros bisous….

    Réponse

  11. frampantm
    Mai 31, 2011 @ 18:41:07

    belle soirée tite océanelle.
    ce texte me convient très bien, un beau style.
    tendres bisous. maguy

    Réponse

  12. Au Coeur de l'Artiste
    Mai 31, 2011 @ 19:45:15

    Magnifique ….

    Profond …..

    Un texte vivant qui propulse vers Soi …
    Vers la Vie, plus de Vie…encore et encore …
    Embrasser mon âme, et la laiser me faire du bien ….!

    Merci Oceanelle de ton passage et pour tes mots offerts …
    xxx du Québec
    Manouchka

    Réponse

  13. Drenagoram
    Mai 31, 2011 @ 21:38:58

    Je serais Là en Tes Chemins 🙂

    Réponse

  14. pivoine04
    Juin 01, 2011 @ 02:31:24

    Voilà une phylosophie de vie qui me convient tout à fait, pas toujours évident à faire mais quant on y arrive, on se sent tellement mieux, en paix avec soi même et les autres. Merci Océanelle pour le partage et les infos concernant l’auteur. Bonne journée et gros bisous.

    Réponse

  15. La Vieille Forteresse
    Juin 01, 2011 @ 06:12:38

    SAGESSE…..à consommer sans modération…merci à vous pour ce beau partage; j’aime tout particulièrement…

    Belle journée ensoleillée à vous

    Réponse

  16. mich
    Juin 01, 2011 @ 11:16:20

    Il est vraiment superbe ce texte . merci

    Réponse

  17. marchan3042
    Juin 01, 2011 @ 12:49:03

    Je connaissais le poëme, mais pas le parcours de vie de cet homme !
    Merci à toi Oceannelle !
    bises

    Réponse

  18. Peter
    Juin 06, 2011 @ 17:00:47

    Belle philosophie mais suffit-elle à rendre heureux ?
    Merci de nous l’avoir partagé.
    Bise.

    Réponse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Droits d’auteur enregistrés CopyrightDepot.com 00049441

%d blogueurs aiment cette page :