Jalousie … quand tu nous tiens!

 

La jalousie est souvent considérée d’emblée comme une émotion malsaine. En réalité, il s’agit d’une émotion au même titre que les autres, ni saine ni malsaine en soi. Sa fonction est la même que celle des autres émotions: nous renseigner sur nos besoins. Ce qui pose un problème dans le cas de la jalousie, comme avec certaines autres émotions, ce sont plutôt les conduites morbides et dangereuses qui en découlent souvent.

.

L’amour peut-il exister sans la jalousie? Lorsque nous choisissons d’accorder à quelqu’un une place prépondérante dans la satisfaction de nos besoins affectifs les plus importants, nous disons que nous aimons cette personne. Or cette place de choix correspond à une dépendance qui conduit facilement à la jalousie. On peut donc dire que l’amour et la jalousie sont des expériences indissociables.

Mais la jalousie n’est pas un problème en soi. Elle n’est que l’indice de la présence d’un problème; elle naît avec l’insatisfaction et l’insécurité. On éprouve de la jalousie lorsqu’on n’est plus satisfait auprès de la personne qu’on a choisi de privilégier et plus particulièrement lorsqu’on craint de perdre cette source de satisfactions importantes.

La jalousie peut donner lieu à des comportements destructeurs qui sabotent les fondements de la relation. Mais elle peut aussi servir de déclencheur pour nous amener à régler les problèmes personnels et conjugaux qui en sont la vraie source. C’est à nous de choisir entre la jalousie-émotion et l’existence jalouse.

.

L’émotion de jalousie amoureuse est une expérience précieuse. L’envie qu’elle contient nous informe sur nos besoins en souffrance. La part de colère qui en fait également partie constitue une porte d’entrée sur nos problèmes personnels par rapport à ces besoins ainsi que sur nos résistances à ceux-ci.

Comme toutes les émotions, la jalousie n’est donc ni mauvaise ni bonne en soi, même si c’est une émotion souffrante. Sa mission spécifique consiste à révéler à la fois un besoin frustré et les obstacles intrapsychiques à leur satisfaction. Un contact adéquat avec cette émotion ne conduit pas aux gestes destructeurs qu’on associe à tort à l’agressivité qui fait partie de la jalousie. Au contraire, il permet de régler le problème qui suscite cette émotion.

L’existence jalouse

.

L’existence jalouse est une toute autre chose que la jalousie en tant qu’émotion. Je désigne par cette expression l’ensemble des attitudes et des comportements malsains d’une personne qui éprouve une jalousie: manifestation d’agressivité à répétition, suspicions, intrusions, manipulation, harcèlement. Dans des cas extrêmes, la jalousie ainsi vécue peut même conduire à l’homicide.

.

L’existence jalouse est une sorte d’existence « morte » et sans issue à cause des deux conduites qui la caractérisent: le camouflage du vécu et le contrôle du partenaire. Dans certains cas, on retrouve ces comportements à la fois chez le jaloux et son conjoint. Ce dernier se fait plus ou moins volontairement, complice de cette existence jalouse .

.

Ce ne sont pas les comportements du conjoint qui sont à l’origine de l’existence jalouse ou de la jalousie morbide, mais ce sont des lacunes au plan des besoins affectifs et une déficience dans la gestion de ces besoins. Plus précisément, la jalousie apparaît lorsqu’il y a à la fois carence affective et refus obstiné de se mobiliser pour combler cette insuffisance .
.
Que la carence soit importante et date de l’enfance n’a pas d’importance en soi. Ce qui importe, c’est que le jaloux n’arrive pas à s’occuper adéquatement de ses manques actuels. Il est donc normal que sa jalousie soit activée lorsqu’il voit son conjoint donner à un autre (même parfois ses propres enfants) ce que lui-même désirerait recevoir.
.
De plus, l’absence de satisfaction peut amener le jaloux à rêver de situations où ses besoins seraient comblés. Mais il n’assume pas les fantasme d’infidélité qui naissent en lui. Il les projette plutôt à l’extérieur en les attribuant à son conjoint. Il est capable de faire cette projection en toute inconscience parce qu’il est incapable d’assumer l’ensemble de son expérience de vie amoureuse: ses manques, ses désirs et les fantasmes qu’ils suscitent. La projection sert alors de moyen pour se défendre contre sa propre expérience qu’il n’est pas disponible à assimiler. Elle lui évite d’avoir à tourner son regard vers l’intérieur pour se comprendre.

.

Comment sortir de la jalousie

 

En gros on peut affirmer que c’est le contraire du camouflage et du contrôle qui permet de corriger une existence jalouse.

.

Le conjoint

.

L’existence jalouse ne pourra pas prendre d’ampleur si le conjoint n’en est pas complice. Pour éviter d’y contribuer, il doit devenir conscient de ce qu’il vit. S’il est infidèle d’une manière ou d’une autre, il importe qu’il identifie les besoins qu’il comble dans cette autre relation. Il faut également qu’il assume ses sentiments autant que ses désirs et ses actes. Enfin, il doit être prêt à parler ouvertement de tout cela à son conjoint.

Le jaloux tente toujours de rendre l’autre responsable de ses souffrance et de la détérioration de la relation. Conséquemment, le conjoint doit résister fermement à prendre sur lui les responsabilités qui ne lui appartiennent pas. Il doit même s’efforcer de remettre à l’autre celles qui lui appartiennent.

Il doit aussi refuser d’être coupable là où, selon sa conscience, il ne l’est pas. Mais dans la mesure où ses sentiments et ses actes sont assumés, il est peu perméable à la culpabilité.

Enfin, le conjoint doit être convaincu que la première fidélité est celle qu’il se doit à lui-même. Ce qui signifie que sa vitalité de même que celle du couple est tributaire de sa fidélité à son expérience totale. La manipulation a peu de prise sur celui qui tient avant tout à se respecter

.

Le jaloux

.

La première chose que le jaloux doit faire pour sortir de son existence jalouse, c’est exactement ce qu’il s’abstient généralement de faire, c’est-à-dire chercher les motifs personnels de sa jalousie. Ce n’est pas une tâche facile, mais c’est une démarche essentielle pour régler le problème de la jalousie morbide. En général la psychothérapie s’impose pour ce travail car il manque sérieusement de lucidité et de responsabilité par rapport à son expérience.

Cette recherche personnelle lui permet d’abord d’identifier ses besoins insatisfaits. Elle favorise aussi une meilleure compréhension des comportements aberrants qu’il considère habituellement comme de bonnes façons d’obtenir satisfaction. C’est également une occasion de reconnaître ses responsabilités concrètes dans la satisfaction de ses besoins.

Enfin, cette recherche met en lumière ses résistances à assumer ses besoins devant son conjoint, de même que les peurs que sous-tendent ces résistances. Avec l’aide de la psychothérapie, il peut explorer ses résistances et ses peurs, une condition indispensable pour les affronter efficacement et sortir de son existence jalouse.

.

En fait…

.

La jalousie, lorsqu’elle devient un mode relationnel, est l’arme la plus puissante pour détruire radicalement une relation et aliéner les deux personnes qui y sont impliquées. Parce qu’elle mise essentiellement sur l’évitement d’un dialogue sincère, sur la fuite des responsabilités de chacun devant la satisfaction de ses besoins et sur une tentative de contrôle motivée avant tout par le déni de son expérience réelle, l’existence jalouse est une recette infaillible pour conduire au malheur.

.

Mais si on choisit de regarder vraiment les problèmes importants et les insatisfactions graves qu’elle reflète, la jalousie peut devenir la manifestation de nos forces vitales les plus profondes. Si on repousse la tentation du contrôle illusoire et si on choisit la voie de la conscience lucide, la jalousie devient l’alliée de la relation, le signal qui permet de résoudre les problèmes avant qu’il soit trop tard.

42 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. mich
    Juin 08, 2011 @ 08:20:38

    superbe ton texte sur la jalousie
    moi je choisit la voie de la conscience lucide, la jalousie doit devenir l’alliée de la relation.
    merci pour ce partage

    Réponse

  2. marchan3042
    Juin 08, 2011 @ 08:36:54

    Cet exposé sur la jalousie fait raisonner en moi un sentiment d’impuissance à évoquer cette émotion !
    Comment parler de ce problème quand, en face de vous, vous avez une personne fermée à toute discussion , se masturbant les méninges avec sa jalousie MALADIVE allant jusqu’à l’hystérie? Alors se contenter de voeux pieux ou attendre une catastrophe pour amorcer un changement est une manière de faire qu’il vaut mieux laisser à celui (ou celle) qui ne veut rien changer !
    Oceanelle, je n’ai pas le smiley que tu sais !
    Bisous

    Réponse

    • Oceanelle
      Juin 08, 2011 @ 08:41:24

      Je pense Marko, qu’il ne faut jamais baisser les bras, et surtout quand l’amour profond pour cette personne est là …La jalousie à son point fort est considérée comme une « maladie psychique » et qui dit maladie dit soin réparateur …..et beaucoup de volonté à vaincre ce fléau … cela se soigne à deux … et surtout à trois avec la personne compétente auprès de qui confier ce soin réparateur …C’est long et difficile …mais impossible est un mot qui n’existe pas … sourire On arrive à faire parler des autistes ..; alors … c’est faisable mais avec beaucoup de tact, de douceur, de compréhension et surtout de patience …. Bisous-tendresse

      Réponse

  3. aeschne
    Juin 08, 2011 @ 09:04:17

    je pense que le jaloux ou jalouse est en souffrance, et peut aussi faire souffir l’autre, c’est à prendre en considération, la vraie jalousie peut saboter une vie, il faut consulter et tenter de rassurer le jaloux qui a un mal être intérieur, rien a voir avec le simple fait de la jalousie d’amour que l’on ressent tous dans certaines circonstances et qui peut etre meme une preuve pour l’autre,
    pour moi tous les sentiments sont en nous, a plus forte dose , chaque sentiments a son coté positif et negatif selon sa dose, c’est comme les epices, trop gache le plat, donc tout exces des choses n’est pas bonne,
    iil ne faut pas penser aussi qu’au jaloux par amour, il y a des gens qui sont jaloux de tout, meme du bonheur des autres, ou du biens des autres, attention quand meme
    mais je compatis a leur souffrance

    Réponse

  4. annieahmad
    Juin 08, 2011 @ 09:05:49

    nous sommes encore tres jaloux mon homme et moi : une façon comme une autre d’exprimer son amour ; c’est pas maladif , juste enfantin bises

    Réponse

  5. douceurchezjolicoeur
    Juin 08, 2011 @ 09:07:29

    ♥ Bonjour Océanelle ♥
    ♥La jalousie ne sert a rien ♥
    ♥Seulement faire confiance ♥
    ♥ C’est avec tout mon cœur ♥
    ♥ avec le sourire et la bonne humeur ♥
    ♥ Un bon café chaud, et un bon croissant ♥
    ♥ Que je passe sur ton joli blog ♥
    ♥ Pour te souhaiter un bon mercredi ♥
    _(█♥█)__ ♥__(█♥█)
    .(█♥█♥█♥█)_(█♥█♥█♥█)
    (█♥█)___ Bisous (█♥█)
    _(█♥█)__(█♥█)__(█♥█)
    ___(█♥█)_____(█♥█)
    _____ (█♥█)(█♥█)
    ________(█♥█).. ♥♥ Monique ♥♥

    Réponse

  6. Yano
    Juin 08, 2011 @ 09:19:07

    Une vidé pour se dérider et sourire de ce vilain sentiment

    Retenez bien le refrain. La musique est entrainante, et les mots collent à la télé

    Bonne chanson

    Réponse

  7. nuage1962
    Juin 08, 2011 @ 09:44:44

    La jalousie c,est évident a gérer ce sentiment meme si parfois elle est équilibré elle dérange quand meme notre intérieur .. comme tu dis c,est un sentiment d’insécurité envers notre dépendance a l’autre

    Réponse

  8. nanacoquelicot
    Juin 08, 2011 @ 11:10:53

    Bonjour Océanelle, autant je peux comprendre la jalousie de l’ être aimé ou que l’on aime, autant je ne supporte pas la jalousie lorsqu’elle devient maladive, la jalousie est un cauchemar pour celui qui la subit et… pour celui qui la vit. En amitié aucune jalousie n’existe pour moi … Bisous mouillés … il pleut – Nana

    Réponse

  9. bleuemarie
    Juin 08, 2011 @ 11:14:36

    Je ne pense en aucun cas être jalouse morbide et n’ai jamais eu à souffrir d’un partenaire jaloux.

    Cependant, je trouve ton billet passionnant…cette remise en lumière de lui-même que doit faire le jaloux, tout un chacun est amené à la faire régulièrement, ne serait-ce que pour avancer le plus harmonieusement possible

    Bonne journée

    Marie

    Réponse

  10. fanfan la reveuse
    Juin 08, 2011 @ 12:08:25

    Coucou Océanelle !
    Magnifique billet, félicitation !
    Je suis en accord avec votre exposé, lorsque cela n’est pas maladif, il est bon de reconnaitre qu’effectivement elle est nourrit par une relation insatisfaisante et peu sécurisante.Je reste certaine que lorsque le couple est en parfaite harmonie, elle n’est pas.
    C’est un état qui est difficile à vivre pour le jaloux comme pour la personne le subissant, hélas !
    Merci à vous pour la précision de votre billet 😉
    Bonne après-midi !
    Bisous

    Réponse

  11. Kleaude
    Juin 08, 2011 @ 12:59:08

    Intéressantes les distinctions apportées ici. Le tout est dans la nuance.
    Ton texte permet de mettre les choses en perpective.

    Salutations

    Réponse

  12. Dany de tara
    Juin 08, 2011 @ 13:33:28

    Jalousie ;sentiment pas facile à gérer je pense
    Mais ceux qui le sont doivent etre bien mal heureux
    C’est un sentiment que je ne connais pas car j ai su tout au long de ma vie me contenter de ce qu’elle m a donné
    A quoi bon etre jaloux
    Non j aime pas ce sentiment
    La personne qui l est d abord faut se poser la question suivante
    Pouquoi l est elle?
    A t elle lieu de l etre?
    lui donne ton matière à l’être?
    ton billet est trés bien fait
    Bon mercredi Océanelle et bisous de Dany

    Réponse

  13. Au Coeur de l'Artiste
    Juin 08, 2011 @ 15:10:08

    Wow ….Très intéressant cet article ….
    Je découvre la Jalousie avec d’autres yeux ….!

     »’ MON DIEUUUUUUUUUUUUU ……JE SUIS JALOUSE  » »!!!!!………

    Enfin ..je crois !!!

    Bisous

    Réponse

  14. myoposatis
    Juin 08, 2011 @ 15:43:54

    Un sentiment infantile, les jeux de jalousie dans le couple à dose homéopatique je ne trouve pas ça excitant. Il peut révéler un manque de confiance en soi et en l’autre. Elle existe oui et elle me fait fuire à toutes jambes quand elle est oppressante. Si la confiance n’existe pas à quoi bon ?.
    Bien sur la carte intérieure de chacuns est différente. Pour ma part je trouve son existence sans consistance..
    Mais tu as réfléchis au sujet dis donc…rires..Bisous Oceanelle.

    Réponse

  15. Drenagoram
    Juin 08, 2011 @ 16:37:48

    Être Jaloux c’est Chercher Bête ,
    Avoir des Goûts envers l’Epoux ,
    Epouser l’Ombre , se Méfier de Lettres ,
    Garder son Coeur au Loin d’un Tout .
    NéO~
    Oui je Sais Facile à Dire :mrgreen:
    Mais Dur à Vivre , l’Amour est d’Ans.

    Réponse

  16. frampantm
    Juin 08, 2011 @ 16:40:18

    belle soirée tite océanelle.
    j’aime beaucoup ton exposé.
    je serais un peu jalouse par amour,mais sans tomber dans l’extrème.
    je ne jalouse pas mes amies, ni ce qu’elles possèdent,
    certains sentiments,ne se discutent pas.
    tendres bisous. maguy

    Réponse

  17. MAGALIE
    Juin 09, 2011 @ 18:12:19

    Ma douce, je suis passionnée mais pas jalouse, mais j’aime de temps en temps avoir un petit poiinte de jalousie, cela pimente aussi l’amour…. bisous…. mais des gros…

    Réponse

  18. écureuil bleu
    Juin 10, 2011 @ 20:32:15

    Quand je suis amoureuse d’un homme je ne suis pas prête à le partager alors oui je suis jalouse. Mais le reste du temps je ne suis ni jalouse ni envieuse. Bisous

    Réponse

  19. giselefayet
    Juin 11, 2011 @ 20:28:04

    Un exposé bien détaillé et complet sur cette émotion . La jalousie facteur de contrôle de la relation oui mais à condition que les deux jouent le jeu .
    Bonne soirée
    Bisous

    Réponse

  20. pivoine04
    Juin 13, 2011 @ 03:02:58

    Je ne connais pas la jalousie seulement de l’agacement suivant les actes, l’attitude etc. de l’homme que j’aime…Ceci dit oui elle doit être salutaire dans certaines situations et peut être bien que s’il n’y a pas de jalousie, (jalousie modérée bien entendu) il n’y a pas d’amour… Je ne connais pas la réponse à cette question. Bisous

    Réponse

  21. Peter
    Juin 19, 2011 @ 09:23:35

    Bonjour Océanelle 🙂
    Si comme je le pense « l’amour » doit se pencher sur le bonheur de l’autre avant le sien, la jalousie ne saurait se manifester.
    Je considère la « jalousie » ou « l’existence jalouse » comme tu la défini, comme une pathologie psychique qui peut avoir des conséquence désastreuse sur l’individu et son environnement.
    Mête l’institution judiciare le reconnait avec « le crime passionnel ».
    Personnellement je fuis comme la peste tout être qui en présente les symptomes.
    C’est peut-être ce qui me vaut d’être seul mais pas sans ami(e)s.
    Je te souhaite une agréable journée.
    Bisou amical.

    Réponse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Droits d’auteur enregistrés CopyrightDepot.com 00049441

%d blogueurs aiment cette page :