La jalousie…

Amour ne brûle plus, ou bien il brûle en vain ;
    Son carquois est perdu, ses flèches sont froissées,
    Il a ses dards rompus, leurs pointes émoussées,
    Et son arc sans vertu demeure dans sa main.

.

    Ou, sans plus être Archer d’un métier incertain,
    Il se laisse emporter à plus hautes pensées,
    Ou ses flèches ne sont en nos cœurs adressées,
    Ou bien, au lieu d’Amour, nous blessent de dédain.

.

    Ou bien, s’il fait aimer, aimer c’est autre chose
    Que ce n’était jadis, et les lois qu’il propose
    Sont contraires aux lois qu’il nous donnait à tous.

.

    Car aimer et haïr, c’est maintenant le même,
    Puisque pour bien aimer il faut être jaloux.
    Que si l’on aime ainsi, je ne veux plus qu’on m’aime.

      Honoré d’Urfé (1567-1625)

Honoré d’Urfé, Comte de Châteauneuf, Marquis du Valromey, seigneur de Virieu-le-Grand, né le 11 février 1567 à Marseille et mort le 1er juin 1625 à Villefranche-sur-Mer, est un écrivain français et savoisien, auteur du premier roman-fleuve de la littérature française, L’Astrée.

Né à Marseille dans une famille noble originaire du Forez, alliée à la Maison de Savoie par sa mère (Renée de Savoie-Tende) venue alors à Marignane pour traiter de ses affaires avec Françoise de Foix, Honoré d’Urfé fait ses études chez les jésuites. Homme d’action, il prend parti pour la Ligue catholique et reste à jamais fidèle au duc de Nemours.

Le 2 décembre 1592, le duc de Nemours prend Montbrison (actuellement dans le département de la Loire). Honoré se remet alors au service du duc et rompt avec Anne d’Urfé, bailli de Forez, qui tente dès lors de pacifier la province. À sa sortie de prison, le 26 juillet 1594, Nemours nomme Honoré « lieutenant-général au gouvernement de Forez ».

En 1600, le 15 février, Honoré revient au Forez pour épouser Diane de Châteaumorand, sa belle-sœur, après l’annulation de son mariage avec Anne d’Urfé.

Auteur d’un poème pastoral, sans doute écrit vers 1604 La Sireine, il défend les théories platoniciennes de l’amour dans les Épîtres morales (1603).

Il fonde, vers 1606/1607, avec ses amis Antoine Favre, François de Sales et Claude Favre de Vaugelas, l’Académie florimontane, la première société savante de Savoie.

Il est surtout connu pour son roman précieux L’Astrée, roman d’aventures en partie autobiographique paru entre 1607 et 1633. Cette œuvre inachevée, publiée en quatre parties entre 1607 et 1627, s’inscrit dans la tradition des romans hellénistiques, de Virgile et des poètes courtois.

L’Astrée comporte plus de 5 000 pages, soit cinq parties divisées chacune en 12 livres. Les trois premières parties sont publiées en 1607, 1610, et 1619 et lorsque Urfé meurt en 1625, son secrétaire Balthazar Baro aurait achevé la quatrième partie et lui aurait donné une suite (16321633).

Selon Larousse (1863), les cinquième et sixième parties auraient été composées par Pierre Boitel, sieur de Gaubertin, et éditées en 1626. C’est l’un des plus considérables succès du siècle, qui n’aura pas de postérité véritable dans le genre du roman pastoral, mais une influence considérable sur le roman, le théâtre (Molière), l’opéra et les mentalités. L’impact de ce roman se fait encore sentir aujourd’hui puisque les porcelaines à glaçure verte, à l’origine venant de Chine et de Corée, sont encore appelées céladons de nos jours, en souvenir du nom du second personnage de ce roman lequel était toujours en habits ornés de rubans vert tendre. Cette influence s’exerce aussi dans le monde anglo-saxon.

Les épisodes de ce roman d’amour ont été nourris des quelques années passées en région forézienne où la famille d’Urfé, installée vers l’an 1000 au-dessus de Champoly, avait construit dans la plaine du Lignon du Forez le Château de la Bastie d’Urfé, le premier des châteaux dits « Renaissance ».

Il a également laissé un recueil de poèmes la Savoysiade (1609), une pastorale en cinq actes La Sylvanire ou la Morte-vive (1625).

Il meurt au cours d’une campagne militaire, en 1625, au cours de laquelle il mène les troupes savoyardes du duc Charles-Emmanuel Ier de Savoie contre les Espagnols.

Publicités

16 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. annieahmad
    Jan 07, 2012 @ 11:48:54

    bises bon samedi

    Réponse

  2. nanacoquelicot
    Jan 07, 2012 @ 14:17:24

    Bon we Oceanelle et bises

    Réponse

  3. Kleaude
    Jan 07, 2012 @ 16:07:32

    Tout est tellement relatif… amour..jalousie…
    Quoi qu’il en soit…. tu nous as concocté un magnifique billet avec l’apport de tous ces écrivains.

    Amitiés

    Réponse

  4. aeschne
    Jan 07, 2012 @ 17:12:25

    la jalousie c’est la peur de perdre l’autre, mais bon excessivement c’est pas un sentiment qui est très chouette on va dire, car les vrais jaloux souffrent enormement, ya pathologie desfois,
    mais un petit sentiment de jalousie c’est normal cela fait partie oui de l’amour sans doute, car l’amour c’est un trésor précieux, d’ailleurs on le dit mon trésor, et donc on a peur qu’on nous le vole, bref,
    il est beau ce poême, suis je jalouse ? tiens une autre forme de jalousie,

    Réponse

    • Oceanelle
      Jan 08, 2012 @ 11:08:31

      Je te rassure …nous sommes tous et toutes dans quelque domaine que ce soit un peu jaloux ! Mais comme dans toute chose l’équilibre est le bonheur ….pas assez n’est pas bien et trop ne l’est pas plus !!! sourire!
      Bisous-doux

      Réponse

  5. Madeleine Lafrance
    Jan 07, 2012 @ 18:55:51

    Aimer ainsi …ouf !!!
    Que de souffrances générées …!
    Bien sûr…être un peu jaloux…c’est démontrer que l’on tient
    à l’être cher …Tout dépend du degré …lol

    Quoi qu’il en soit…ce poème est magnifique …
    Merci pour le partage d’une autre belle trouvaille …!

    Tendresse
    Manouchka

    Réponse

    • Oceanelle
      Jan 08, 2012 @ 11:07:14

      Hélas, cette maladie incontrôlable contrôle bien des vies en ce monde et pas seulement dans le domaine de l’Amour … un vrai « fléau » …
      Mais comme tu le soulignes …cela permet aux poètes d’écrire de magnifiques textes comme on peut le lire ici !
      Bisous-tendresse pour toi

      Réponse

  6. douceurchezjolicoeur
    Jan 07, 2012 @ 22:21:49

    ♥ Je te donne un morceau d’arc en ciel ♥
    ♥ Pour que ton univers s’habille de merveilles
    ♥ Je te donne une pluie d’étoiles filantes ♥
    ♥ Pour que ta nuit soit éclatante
    ♥ Je te donne des rayons de lune ♥
    ♥ Pour un sommeil léger comme la plume
    ♥ C’est avec ce petit poème que je te souhaite
    ♥ Une agréable et merveilleuse soirée
    ♥ Suivie d’une tendre et douce nuit
    ♥ Gros bisous Océanelle
    ˜*•. ˜”*°•.˜”*°•.•°*”˜.•° *”˜ .•*˜
    *˜”*°•Monique•°*”˜.•°*
    .•*˜ .•°*”˜.•°*”˜”*°•.˜”* °•. ˜*•.
    .•*˜ .•*˜*•. ˜*•.

    Réponse

  7. bleuemarie
    Jan 07, 2012 @ 22:40:20

     » Que si l’on aime ainsi, je ne veux plus qu’on m’aime. » tellement contemporain !

    Bonne nuit

    cordialement
    Marie

    Réponse

  8. fanfanvaconsin
    Jan 09, 2012 @ 13:24:02

    Bonjour Océanelle,
    Je ne suis pas certaine du tout qu’être jaloux, c’est bien aimer.
    Par contre, il me semble que si l’on certain de l’autre, que son attitude est rassurante cela ne peut-être, non ? !
    Nous avons certainement tous ce sentiment jaloux en nous, plus ou moins marqué.
    La jalousie en mon sens rend malheureux les deux partenaires.
    Lorsqu’elle est trop prononcée, il faut chercher le pourquoi et certainement dans le passé.
    Enfin ceci n’engage que moi 😉

    Un billet comme à votre habitude bien complet, merci à vous Océanelle.

    Réponse

    • Oceanelle
      Jan 09, 2012 @ 18:00:52

      Tout à fait d’accord avec vous sur la définition de la jalousie …. et comme pour tout autre chose dans la vie, l’équilibre est essentiel : pas assez n’est pas bien, et trop n’est pas mieux ! Le juste milieu il faut avoir !
      Bisous Fanfan et merci pour cette vidéo …

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Droits d’auteur enregistrés CopyrightDepot.com 00049441

%d blogueurs aiment cette page :