Marc de Papillon de Lasphrise…

 

Goya – La Maya vêtue et la Maya nue ...
 .

Je l’oeilladais mi-nue, échevelée,

Par un pertuis dérobé finement,

Mon coeur battait d’un tel débattement

Qu’on m’eût jugé comme en peur déréglée.

 .

Or’ j’étais plein d’une ardeur enflammée,

Ore de glace en ce frissonnement.

Je fus ravi d’un doux contentement,

Tant que ma vie en fut toute pâmée.

 .

Là folâtrait le beau soleil joyeux,

Avec un vent, zéphyre gracieux,

Parmi l’or blond de sa tresse ondoyante,

 .

Qui haut volante ombrageait ses genoux.

Que de beautés ! mais le destin jaloux

Ne me permit de voir ma chère attente.

.

Marc  de Papillon de Lasphrise  (Les œuvres poétiques)


 

.

Cousinons la cousine, elle est cointe et jolie,
    Elle aime à cousiner, et ne refuse rien
    Au cousin cousinant, qui la cousine bien,
    Car il a bouche à cour, et la chambre garnie.
   .  
    En si beau cousinage un cousin ne s’ennuie,
    Ce n’est que sucre et miel, ce n’est qu’humble entretien,
    Il ne manque d’attraits, de faveurs, de moyen,
    Tant qu’il peut cousiner sa cousine s’amie.
   .  
    Cousinons donc, cousins, un chacun à son tour,
    Cousinant à rangette on cousine en amour,
    Que chaque cousineux en cousinant s’assemble !
      .
    Mais non, nobles cousins, fuyons ce cœur paillard,
    Laissons le cousiner au cousin grand pendard,
    Car au cheval Séjan la cousine ressemble.

.

Marc  de Papillon de Lasphrise

(1555 -1599 )

 

Marc Papillon, seigneur de Lasphrise, dit aussi le Capitaine Lasphrise et parfois nommé Marc de Papillon, né près d’Amboise vers 1555 et mort vers 15991, est un poète baroque satirique et érotique français.

 

Issu d’une famille méridionale appauvrie par les guerres, orphelin de père, il s’engagé très jeune dans les armées catholiques. Il fait de nombreux séjours à la Cour avant de se retirer à Lasphrise, près de Tours, vers 1587. Amoureux peu soucieux des tabous et des conventions, il reste le poète des Amours de Théophile, composées en l’honneur d’une religieuse2, et de L’Amour passionnée de Noémie, composé pour une cousine, Noémie-la-Tourangelle, remarquables par leur ton libertin. Il y montre un souci de recherches formelles, ainsi qu’un goût prononcé pour le jeu avec la langue, comme ce sonnet « en langage enfançon » et cet autre « en langue inconnue » qui commence ainsi :

Cerdis Zerom deronty toulpinye,Pursis harlins linor orifieux…

Il est aussi l’auteur d’une comédie, La Nouvelle tragicomique, et d’œuvres chrétiennes.

 

Œuvres

  • Les Premières Œuvres poétiques du capitaine Lasphrise (1597) ; une seconde édition revue et augmentée a paru en 1599.

  • La Nouvelle tragicomique in Ancien théatre françois ou Collection des ouvrages dramatiques les plus remarquables depuis les mystères jusqu’à Corneille (1856)

Études et textes choisis

  • Margo Manuella Callaghan, Les Amours de Théophile : l’amour passionné de Noémie, Droz, Genève, 1979.

  • Anna Desreaux, Marc Papillon, capitaine de Lasphrise : poète tourangeau, 1555-1599, La Boite à frissons, Paris, v. 1987.

  • Nerina Clerici Balmas, Un poète du XVIe siècle : Marc Papillon de Lasphrise, Cisalpino-Goliardica-Nizet, Milan-Paris, 1983.

  • Nerina Clerici Balmas, Marc Papillon de Lasphrise : diverses poésies, Droz, Genève, 1988.

  • Gérard Delaisement, Papillon de Lasphrise, poète de Touraine, CLD, Chambray-lès-Tours, 1990.

  • Enigmes, recueil illustré de photographies de Philippe Faivre, Absalon, 2008.

  • Les Énigmes licencieuses, recueil illustré de collages de Claude Ballaré, Finitude, 2008.

Publicités

22 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. annieahmad
    Jan 30, 2012 @ 09:20:18

    bon lundi bises

    Réponse

  2. Lynette
    Jan 30, 2012 @ 09:41:06

    Que c’est joli !
    Bonne semaine et merci 😉

    Réponse

  3. Mamie Mandrine
    Jan 30, 2012 @ 10:38:04

    je ne le connaissais pas,
    merci pour ce partage, j’ai apprécié
    bonne journée
    bonne semaine
    bisous
    Mamie Mandrine

    Réponse

  4. fanfanvaconsin
    Jan 30, 2012 @ 15:05:40

    Bonjour Océanelle !
    Ce jour se ponctuera qu’une nouvelle découverte, cela grâce à vous, merci Océanelle. Très beau style, j’aime beaucoup. Celui-ci me donne le sourire en le découvrant j’y verrais bien cela en accompagnement, qu’en dites vous ? 🙂

    Bonne fin d’après-midi à vous et quelques bisous doux

    Réponse

  5. Peter
    Jan 31, 2012 @ 00:10:11

    Bonsoir Océanelle 🙂
    Merci de me remémorer ce que furent mes premiers émois avec ma cousine.
    Mais peut-être les avais-tu lus (sourire).
    Surtout n’rffaçons pas ces souvenirs.
    Bisous-souvenirs

    Réponse

  6. pivoine04
    Jan 31, 2012 @ 03:53:54

    Intéressants, et superbes bien que déstabilisant (pour moi), cousineux, cousinant…
    Ceci dit, j’ai apprécié la lecture. Je ne le connaissais pas, merci pour ce partage.
    Comme je te l’ai écrit sous ton com dans mon espace. J’ai reçu hier ton livre JOIE et m’y suis plongée tout de suite avec ravissement. Grand merci pour la dédicace.
    Je te le redis ici, au cas où…
    Gros bisous et bonne journée.

    Réponse

  7. Cocopaillette
    Jan 31, 2012 @ 09:02:16

    Je ne connaissais pas et je suis toujours ravie de venir ici pour découvrir!!
    C’est poétiquement écrit et c’est trés beau a lire
    En tout cas la poésie est l’art de la langue française
    Bonne journée bien froide je crois
    Gros bisousssss et reste au chaud

    Cocopaillette

    Réponse

  8. Madeleine Lafrance
    Jan 31, 2012 @ 14:50:44

    Merci Oceanelle…

    Un autre partage à découvrir…
    Comme c’est intéressant ces styles d’écriture d’autres époques …

    À bientôt ….

    Manouchka

    Réponse

  9. MAGALIE
    Jan 31, 2012 @ 16:32:50

    Ma douce, j’adore, il avait l’air un peu coquin, ce poème Cousinon me plait beaucoup.. Ah les cousins, cousines… Tu sais comment je suis…
    J »aime toujours lire l’histoire de la vie de l’auteur et sa vie est interessante Mais par contre il est mort jeune…
    Je pense très fort à toi..
    Milliers de bisous tendresse…..

    Réponse

  10. marchan3042
    Fév 01, 2012 @ 15:36:39

    « Je l’oeilladais » !
    Pour placer ça il va me falloir ouvrir l’oeil.
    Il m’est plus facile de te faire un gros bisous ! C’est d’ailleurs chose faite !

    Réponse

  11. PhotosNature
    Fév 06, 2012 @ 15:21:39

    Je ne connaissais pas, heureuse de découvrir ici, merci du partage xx

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Droits d’auteur enregistrés CopyrightDepot.com 00049441

%d blogueurs aiment cette page :