Deux voyages …

Les bagages

.

Une dame avait pour bagages :
Un coffre, une cage, trois paniers, cinq malles, un faitout,
Plus un gentil petit toutou.

.

Au guichet d’enregistrement,
L’enregistreur évidemment
Enregistra tous ses bagages :
Un coffre, une cage, trois paniers, cinq malles, un faitout,
Un tout petit toutou.

.

Puis, dans le tout dernier wagon,
Le wagon dénommé fourgon,
On empila tous ses bagages :
On y mit tout, jusqu’au toutou.

.

Or, avant même qu’on roulât,
Le cher toutou se défila …

.

Ce ne fut qu’à l’arrêt suivant
À l’arrêt suivant, pas avant !
Qu’on recompta les bagages :
Nom d’un bonhomme ! et le toutou ?

.

Au même instant qu’est-ce qu’on voit ?
Un dogue, à côté du convoi …
On l’attrape, et hop ! aux bagages ! …
Le mâtin rejoint coffre, cage, paniers, valises, malles et faitout :
Le dit dogue devient toutou.

.

Bref, on arrive à Jitomir.
Un porteur nommé Vladimir, ou Kantémir ou Clodomir …
Un porteur porte les bagages :
Sur ses talons trotte un toutou …

.

Le toutou pousse un aboiement ! …
La dame alors : – Hein ? Quoi ? Comment ? Bandits ! Voyous ! Vauriens !
Ce chien … ce chien n’est pas le mien !
Que m’importent tous ces bagages !
Gardez valises et coffre et cages, malles et faitout …
Rendez- moi mon petit toutou !

.

Madame ! à quoi bon tout casser ?
Si j’en crois le récépissé, vous ne déposâtes aux bagages
Alors, qu’un tout petit toutou …
À voyager, votre toutou
A pu changer du tout au tout !

.


.

L’hurluberlu

.

Connaissez-vous l’hurluberlu
De la rue Lanturlu ?

.

Il se lève un dimanche,
Enfile ses deux manches

.

De chemise… Allons bon,
C’est son vieux pantalon !

.

Ah ! quel hurluberlu
De la rue Lanturlu !

.

Il met des caoutchoucs :
C’est pas les siens du tout!

.

Et puis un pardessus :
C’est pas le sien non plus !

.

Ah! quel hurluberlu
De la rue Lanturlu !

.

Au lieu de son chapeau
Il s’est coiffé d’un pot,

.

Et il met ses pantoufles
À la place des moufles.

.

Ah! quel hurluberlu
De la rue Lanturlu !

.

Il a pris l’autobus
Pour aller à la gare;

.

S’embrouillant tant et plus,
Le voici qui déclare
Au chauffeur-conducteur :

.

« Très cher et honoré
Chaubus de l’autoffeur,
Cher auto chauforé,
Honobus du cherfeur !
Laissez-moi démonter,
Je vais être en retard;
Pouvez-vous arrêter
Votre gus à la bare  ? »

.

Le chauffeur stupéfait
Freine vite à l’arrêt.
Et notre hurluberlu
De la rue Lanturlu
Court alors au buffet
Acheter un billet,
Puis il file chercher
Un sandwich au guichet.

.

Ah! quel hurluberlu
De la rue Lanturlu!

.

Sans trop faire  attention,
Il va vers un wagon
Qui était en garage,
Y monte ses bagages,
S’installe et tôt s’endort

.

Après tous ces efforts,
De bon matin, il dit :

.

 » Quel est donc cet arrêt ? « 

.

 » Mais c’est Paris, pardi !  »
Lui répond-on du quai.

.

Après un petit somme
Il se penche au-dehors,
Voit une gare énorme
Et une fois encore
Demande, un peu surpris :
 » Mais quel est cet arrêt ?
Trifouillis ou Tremblay ?  »
 » Non, pardi, c’est Paris !  »
Lui répond-on du quai.

.

Il refait un bon somme,
Puis se penche au-dehors,
Voit une gare énorme
Et demande bien fort,
De plus en plus surpris:
 » Mais quel est cet arrêt ?
Bécon ou Bilboquet ?  »
 » Non, pardi, c’est Paris !  »
Lui répond-on du quai.

.

 » Quelle blague !  » il s’écrie,
« J ‘ai bien roulé deux jours,
Et voilà qu’à Paris
Je serais de retour !  »

.

Ah! quel hurluberlu
De la rue Lanturlu… 

.

Samuel Marchak (1887-1964)

Poète russe contemporain, qui a connu la Russie impériale et la Russie République de l’URSS. Il est auteur pour enfants de poésies et de pièces de théâtre.

Publicités

18 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Drenagoram
    Juin 02, 2012 @ 09:06:52

    Voilà des Mots Etranges , un Voyage en Chanteur ,
    Des Vers tout en Couleurs , Chacun donnant le Change ,
    Quand la Rime se Mélange , Elle Tisse des Liens Farceurs ,
    L’Humour en la Demeure , Vaut bien un Sourire d’Ange .
    ~
    NéO~
    ~
    Becs à label 😉

    Réponse

  2. claudielapicarde
    Juin 02, 2012 @ 09:07:21

    Je pense qu’il faudrait que tu cliques sur following en haut de mon blog ou que tu coches avertissez moi par email des nouveaux articles.
    Je ne recevais plus rien non plus du tien, je viens de recocher la case.
    Jolis textes comme d ‘habitude, bonne fin de semaine.

    Réponse

  3. fanfanvaconsin
    Juin 02, 2012 @ 09:46:21

    🙂 Un peu de rêverie chez toi, c’est toujours la surprise !
    Merci à toi pour nous apporter un peu d’enfance dans notre week-end Océanelle.
    Très bon week-end à toi 🙂
    Tendres bisous

    Réponse

    • Oceanelle
      Juin 02, 2012 @ 17:58:37

      Très amusant ces deux poèmes … un peu de fantaisie dans la poésie ne gâte rien, au contraire, non ? Beau week end également pour toi et les tiens . Bisous-soleil

      Réponse

  4. myoso68
    Juin 02, 2012 @ 09:58:57

    coucou Oceanelle,
    j’ai souri tout le temps en lisant ces deux poesies !!!
    et puis « Et puis un pardessus :
    C’est pas le sien non plus  »
    m’ont fait penser à une fête de fin d’année, où un collègue de travail de mon mari s’était rendu avec un pardessus tout tout 9, et le jour d’après , il s’est rendu compte qu’il était reparti avec un tout rapé, pas du tout le sien … !!!

    bises très ensoleillées depuis sud alsace !!!

    Réponse

  5. Manouchka
    Juin 02, 2012 @ 16:25:28

    Très sympathiques ces vers…vraiment !
    Merci Krystelle …
    Bon weekend et Bonne Fête des Mères et grand-mères…lol

    Tendresse
    Manouchka

    Réponse

  6. mich
    Juin 02, 2012 @ 19:05:25

    Superbe texte c’est à mourir de rire : bravo et bonne fête et bon week-end

    Réponse

  7. lofteur
    Juin 03, 2012 @ 08:08:34

    Bonne fête des Mamans…Bisoussssssssss
    >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>


    L’Ami Lofteur
    ************

    Réponse

  8. marchan3042
    Juin 03, 2012 @ 08:11:55

    On dirait, je dis bien on dirait du Boby Lapointe.
    Mais comme Devos… Bisous !

    Réponse

  9. le blabla de l'espace
    Juin 03, 2012 @ 09:00:26

    je te l’ai pas dit meme j’aime bien la foto de toi qui sourit, c’est bien,

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Droits d’auteur enregistrés CopyrightDepot.com 00049441

%d blogueurs aiment cette page :