Pas de week end sans rires …

Mais

COMMENT

a-t-on pu faire pour vivre jusqu’ici

sans ces aides

« INDISPENSABLES »


 CASSE-OEUF
Comment a-t-on pu vivre jusqu´aujourd’hui sans lui?

PANTOUFLES ANTIBROUILLARD 

Indispensable pour se rendre aux toilettes la nuit!

 VÊTEMENT DE BÉBÉ AUTO-NETTOYANT
Le bébé contribue à présent aux tâches ménagères


 MOUCHOIR AVEC POCHE POUR NE RIEN PERDRE 
 
Élémentaire mon cher Watson


 REFROIDISSEUR DE SPAGHETTIS
 Épargnez vos poumons.


PEIGNOIR DE BAIN POUR BRONZAGE AVEC MOTIFS 
 Tu en es toujours au bronzage uniforme toi?


  COUSSINS AFFECTUEUX 
 Aisselles aux parfums de lavande !

  ÉTUI  PORTE BANANE 
Indispensable ! 

 

SIÈGE DE TOILETTE STROBOSCOPIQUE 

Il n’y a pas que les diners aux chandelles qui sont sympas!

PAPIER TOILETTE  CASSE-TÊTE
 Pratique, utile, et puis si tu n’y arrives pas…

 URINOIRS EXTÉRIEURS
 Rien de tel que derrière l’arbre modèle 2.0


  CLAVIER SIMPLIFIE
 
Pour certains il y a encore trop de touches…


  PARAPLUIE COMPLET

 Nouvelle solution à un vieux problème

CEINTURE RÉGIME

 

 » FEMMES  » (4)

 

Les femmes sont sur la terre
Pour tout idéaliser ;
L’univers est un mystère
Que commente leur baiser.

C’est l’amour qui, pour ceinture,
A l’onde et le firmament,
Et dont toute la nature,
N’est, au fond, que l’ornement. 

Tout ce qui brille, offre à l’âme
Son parfum ou sa couleur ;
Si Dieu n’avait fait la femme,
Il n’aurait pas fait la fleur.

A quoi bon vos étincelles,
Bleus saphirs, sans les yeux doux ?
Les diamants, sans les belles,
Ne sont plus que des cailloux ;

Et, dans les charmilles vertes,
Les roses dorment debout,
Et sont des bouches ouvertes
Pour ne rien dire du tout.

Tout objet qui charme ou rêve
Tient des femmes sa clarté ;
La perle blanche, sans Eve,
Sans toi, ma fière beauté,

Ressemblant, tout enlaidie,
A mon amour qui te fuit,
N’est plus que la maladie
D’une bête dans la nuit.

Victor Hugo.
(1802-1885)

Droits d’auteur enregistrés CopyrightDepot.com 00049441