Juste une minute pour de jolis mots…

 

Vous demandez si l’amour rend heureuse ;
Il le promet, croyez-le, fût-ce un jour.
Ah ! pour un jour d’existence amoureuse,
Qui ne mourrait ? la vie est dans l’amour

.

Quand je vivais tendre et craintive amante,
Avec ses feux je peignais ses douleurs :
Sur son portrait j’ai versé tant de pleurs,
Que cette image en paraît moins charmante.

.

Si le sourire, éclair inattendu,
Brille parfois au milieu de mes larmes,
C’était l’amour ; c’était lui, mais sans armes ;
C’était le ciel… qu’avec lui j’ai perdu.

.

Sans lui, le coeur est un foyer sans flamme ;
Il brûle tout, ce doux empoisonneur.
J’ai dit bien vrai comme il déchire une âme :
Demandez-donc s’il donne le bonheur !

.

Vous le saurez : oui, quoi qu’il en puisse être,
De gré, de force, amour sera le maître ;
Et, dans sa fièvre alors lente à guérir,
Vous souffrirez, ou vous ferez souffrir.

.

Dès qu’on l’a vu, son absence est affreuse ;
Dès qu’il revient, on tremble nuit et jour ;
Souvent enfin la mort est dans l’amour ;
Et cependant… oui, l’amour rend heureuse !

.

Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859)

Publicités

Petit mot pour Vous

Je suis loin

de vous délaisser,

de vous oublier,

de vous négliger…

 Je suis tout simplement débordée par la préparation de mes expos

et tout ce qui les entoure !

Je serai plus disponible à partir du 20 Aout

pour vous visiter

et animer cet endroit de partage que j’affectionne ….

 

Alors je demande votre compréhension et votre indulgence …

 Je sais déjà que vous me comprenez …

Plein de bisous pour tous

Des mots que j’aime …

Ma maison

.

Quand j’ai chaussé les bottes

Qui devaient m’amener à la ville
j’ai mis dans ma poche
Une vieille maison
Où j’avais fait entrer
Une jeune fille
Il y avait déjà ma mère dans la cuisine
En train de servir le saumon
Quatre pieds carrés de soleil
Sur le plancher lavé
Mon père était à travailler
Ma sœur à cueillir des framboises
Et le voisin d’en face et celui d’en arrière
Qui parlaient de beau temps
Sur la clôture à quatre lisses
Et de l’air propre autour de tout cela

.

Aussitôt arrivé en ville
j’ai sorti ma maison de ma poche
Et c’était un harmonica

.

Gilles Vigneault

Moi, je vis la vie à côté

.

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : Comme il est bête!
En somme, je suis mal coté.
J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal;
Des roses, des roses, des roses !

.

Charles Cros 1842-1888 (« Le collier de griffes« )

.

Les vagues prisonnières ne respirent pas facilement sous un toit. Elles se décolorent, elles perdent leur chevelure d’écume et jusqu’à cette façon de ployer le torse.
Mais malheur à qui fut assez adroit pour capturer une jeune vague, non point assez vigilant pour l’endormir.
Un coquillage oublié dans la maison, quelque forme de vaisseau, lui rend l’instinct de sa race sauvage et voici qu’elle se gonfle, élève sa fureur et se précipite, emportant tout à la mer, où elle recommence une vie d’une grande beauté.

.

Géo Norge 1923-1988 (poète belge)

Barcelone …

Je vous emmène avec moi pour une longue promenade dans Barcelone, ville festive, culturelle, agrémentée de jardins « extraordinaires », de rues et ruelles colorées de boutiques personnalisées et artistiquement décorées …. le tout sous un ciel bleu illuminé d’un soleil chaud et de coins d’ombres rafraichissants …. tout un programme !

Mais, commençons par une promenade au milieu des rues de la vieille ville …puis dans ce merveilleux jardin qui domine Barcelone sur les hauteurs de la ville, « le Parc  Guel » créé par l’architecte célèbre Antoni Gaudi, un chef d’oeuvre gigantesque architectural et florel …

L’entrée déjà vous donne un aperçu …

Je vous laisse à votre promenade…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je sais …il manque quelques commentaires … mais le plaisir des yeux est tout de même là …

Vous ne le savez peut-être pas mais Barcelone est aux couleurs et à l’architecture du fameux Antoni Gaudi …

Antoni Gaudí Cornet, né le 25 juin 1852 à Reus ou Riudoms1 et mort le 10 juin 1926 à Barcelone, est un architecte catalan de nationalité espagnole et principal représentant de l’Art nouveau catalan (modernisme catalan). Son travail a marqué de façon durable l’architecture de Barcelone et constitue une « contribution créative exceptionnelle (…) au développement de l’architecture et des techniques de construction » 2. À ce titre, sous le nom d’Œuvres de Gaudí, sept de ses œuvres ont été classées par l’UNESCO patrimoine mondial de l’Humanité (le parc Güell, le Palais Güell, la Casa Milà, la Casa Vicens, la façade de la Nativité et la crypte de la Sagrada Família, la Casa Batlló et la Crypte de la Colonia Güell).

Doté d’une intuition et d’une capacité créatives hors du commun, Gaudí concevait ses immeubles de manière globale, mais aussi avec une telle créativité qu’il s’occupait aussi bien des questions structurales que des aspects fonctionnels et décoratifs. Il étudiait ses créations dans les moindres détails, intégrant à l’architecture toute une série d’ouvrages artisanaux dont il maîtrisait lui-même les techniques à la perfection : la céramique, la verrerie, la ferronnerie, la charpente, etc. C’est ainsi qu’il introduisit de nouvelles techniques dans le traitement des matériaux, comme son célèbre trencadis, fait de pièces de céramiques cassées.

Parmi ses créations à Barcelone, en plein centre ville encore un espace floral et culturel assez remarquable de Gaudi …

Tout commence par cet arc de triomphe , porte de cette grande avenue bordée de palmiers …

Et la promenade peut commencer …. admirez !

(Désolée, pas possible de faire fonctionner le diaporama!!!)

Je continue donc pour ceux qui suivent la ballade…

Je ne serai pas femme si je ne m’étais pas intéressée … au shopping ! Et là aussi, j’ai découvert des boutiques originales, aux couleurs flamboyantes, à la déco hyper soignée …. voyez vous-même !

Avec comme il se doit une petite pause paella et « énorme » sangria ……

Et ensuite, je vous emmène dans la plus fabuleuse boutique de création en bijoux de valeur et de fantaisie …. une vraie caverne d’Ali Baba du 21ième siècle …

Remarquez dans certaines vitrines, vous verrez des sacs, ils sont en « bois précieux » …

Dans cette boutique, vous êtes accueillis par des sculptures de galantes femmes , d’animaux …y compris sur le trottoir à l’entrée … Venez avec moi !

Voilà ! Si j’avais eu vos fortunes … j’aurais tout dépensé … pas vous ???

Maintenant, redevenons sérieux et jetons un œil émerveillé sur les trésors d’architecture et d’or de l’église …

La cathédrale bien sûr …

Et puis le cloître jadis gardé par des oies dont il existe toujours des spécimens …

Je ne peux terminer ma visite sans vous montrer la sculpture du Chat de « MIRO » connue du monde entier …La voici !

Quant à la « Sagrada Familia »

…l’ oeuvre inachevée de Gaudi

La Sainte Famille est le monument le plus célèbre de Gaudi et le plus représentatif de son génie visionnaire.

C’est aussi le symbole de Barcelone et la Cathédrale du troisième millénaire.

Le Temple expiatoire de La Sagrada Familia a été commencée l’année 1882 par l’architecte Francesc de Paula del Villar i Lozano, suite à des divergences avec les promoteurs il a abandonné la direction de l’oeuvre, laissant à peine commencée la crypte.

En 1883, Gaudi prend la direction des oeuvres et il va ensuite consacrer toute sa vie à la réalisation de ce monument qu’il laisse inachevé en 1926 date de sa mort.

La Cathédrale est la synthèse de tout son savoir architectural, avec un ensemble de symboles sur les mystères de la foi – extraordinaires façades représentant la naissance, la mort et la résurrection du Christ.

Les dix-huit tours évoquent les douze apôtres, les quatre évangélistes, la Vierge Marie et le Christ. L’immense flèche de 170 mètres de haut incarnera le Christ.

Interrompue en 1936 où la crypte et l’atelier de Gaudi sont incendiés, la construction reprend en 1952 d’après les plans et maquettes existantes.

La Sagrada devrait pouvoir accueillir plus de 13 000 personnes, et les tribunes, sur les bas-côtés, un chœur de 1 500 personnes. L’ensemble de l’édifice est une allégorie de la religion chrétienne.

Il est extrêmement difficile de fournir un programme pour l’avenir, la complexité et l’importance du projet rendent pratiquement impossible de dater le temps nécessaire pour construire les dix tours restants.

Voilà la promenade se termine …

J’aurais encore bien d’autres belles choses à vous montrer …

Sur les 800 photos prises pendant mon séjour,

j’espère avoir su choisir les meilleures pour vous …

en espèrant que cela vous aura plu !

De retour …

 

Me voici revenue auprès de Vous …

Un grand MERCI pour tous vos commentaires de bonnes vacances et pardon à ceux qui n’ont pas eu de réponses … j’ai fait grève de PC ...

Je vous prépare un petit reportage photos de Barcelone et ses plaisirs … mais je prends un peu de temps pour me rassembler un peu …

J’espère que tous vous allez au mieux de votre forme …

Plein de bisous et à très vite …

 

 

Pour cause de VACANCES !!!

Je m’envole pour Barcelone jusqu’à fin Juin …

Plein de bisous à Vous

Notre sixième sens …

Pour apprendre à être à l’écoute de nos vibrations intérieures, nous devons intégrer le fait que nous possédons un « sixième » sens qui capte ces dernières, même s’il n’est pas encore éveillé .

Ce sixième sens est en quelque sorte notre génie intérieur naturel et même si l’on en doute, nous sommes un être spirituel guidé par l’Univers.

Les personnes intuitives et psychiques le savent tandis que les personnes qui ne se fient qu’à leur cinq sens l’ignorent.

Pour vivre à un niveau de conscience plus élevé, nous devons donc cesser de douter de notre intuition, cesser d’ignorer ce que nous ressentons grâce à notre sixième sens et commencer à accepter et à apprécier nos vibrations quand elles nous transmettent des signaux .

Il est très facile de croire que les personnes intuitives sont folles ou bizarres, mais nous ne pouvons pas rejeter notre sixième sens hors de notre vie.

Heureuse que le progrès est là, que nous avançons à grands pas vers une ère nouvelle, et que la science reconnait à présent l’existence de ce « sixième sens »; il est beaucoup plus admis et intelligent  de nos jours d’être à l’écoute de nos vibrations que de les nier …

Les synchronicités de la vie ne sont pas des coups de chance ou des coïncidences, elles reflètent intentionnellement notre intuition qui agit pour veiller à ce que tous les éléments du monde invisible interagissent dans un ordre parfait. Voilà pourquoi les poissons remontent les courants, les oiseaux migrent vers le sud, et les ours hibernent.

Chaque chose dans la nature est intuitivement attirée vers ce qui favorise le mieux sa croissance, et cela bien sûr inclut la race humaine. La seule différence est que nous avons le choix de suivre ou de ne pas suivre notre intuition.

Si nous voulons que notre sixième sens résonne en nous, il nous faut cesser de résister à nos vibrations, mais plutôt changer d’attitude.

Pour évoluer en tant qu’être humain et vivre dans un semblant d’harmonie sur cette planète,nous devons surmonter la peur qui nous habite quand nous fonctionnons uniquement avec nos cinq sens. Le seul moyen d’y parvenir est de suivre la loi spirituelle et d’unir nos âmes en utilisant notre sixième sens. Réfuter cet outil essentiel à notre évolution ne fait que nous maintenir dans les ténèbres.

Pour progresser et éveiller profondément notre faculté intuitive, il faut tout d’abord accepter le fait « d’être naturellement intuitive », même si nous ne nous en servons pas . Nous devons tenir compte de chaque sensation, pensée, découverte,pressentiment,inspiration,idée brillante et tous les « …je me demande si… » que nous expérimentons comme des expressions fondamentales de notre sixième sens. Ce sont les lignes de transmission de nos vibrations.

Un moyen sûr de modifier notre état de conscience et apprendre plus rapidement à être à l’écoute de nos vibrations :  écrivons sur une feuille toutes les peurs, les croyances négatives ou les attitudes qui surgissent en nous, qu’elles proviennent de nos propres expériences ou qu’elles soient héritées d’autres personnes.

Prenons conscience de ces notions anciennes qui sont imprégnées dans notre cerveau et nous empêchent d’utiliser notre génie psychique …ceci est fait pour prendre conscience de certaines croyances que nous ignorions posséder.En relisant nos notes, demandons nous si nous croyons vraiment en ces règles anciennes ou tout simplement si nous les appliquons uniquement par habitude …

Vous ne savez pas si vous êtes à l’écoute de vos vibrations ?

Alors,

Répondez très honnêtement à ces quelques questions …. et vous serez étonnés :

 

Au choix 3 réponses pour chacune des questions :

.

Rarement = 1 point

Parfois       = 2 points

Souvent    = 3 points

.

–  Quand je suis avec quelqu’un, je ressens facilement ce qu’il ressent ?

– J’adore bouger et faire de l’exercice?

– J’écoute mon intuition même si ce qu’elle me dit n’a aucun sens?

– Quand quelqu’un me ment ou essaye de me manipuler, je m’en aperçois?

– Je sais quand je ne suis pas sur la bonne voie et qu’il faut changer de direction?

– Je sais quand quelqu’un essaye de me tromper?

– J’ai tendance à assumer un peu trop les problèmes des autres?

– Je trouve facilement des solutions même quand je n’ai pas cerné l’ensemble du problème?

– Je change facilement mes plans quand je reçois de mauvaises vibrations?

– Je partage mes biens sans m’inquiéter de manquer de quoi que ce soit?

– Je me sens protégé, comme si quelqu’un veillait sur moi?

– Je réussis à dire non même quand c’est pénible?

– J’exprime mes vrais sentiments même s’ils ne plaisent pas aux autres?

– Je m’en remets à moi-même lorsqu’il s’agit de prendre la décision finale?

– Je choisis bien les personnes à qui je demande conseil?

– J’aime prendre des risques et essayer de nouvelles choses?

– Je prends soin de mon corps?

– Je suis attentionné envers les autres et leur prête une bonne oreille?

– Je devine à l’avance ce qui va arriver?

– Il m’arrive souvent de penser à une personne et que celle-ci m’appelle le jour même?

– Je perçois bien si les personnes ou les situations sont bonnes ou mauvaises pour moi?

– J’ai une pensée très créative et j’adore griffonner ou m’amuser quand j’ai un moment libre?

– J’ai un très grand sens de l’humour?

– Ma vie est parsemée de coïncidences?

– Je crois que j’ai du soutien de l’Autre Dimension, par exemple de la part des anges gardiens?

.

Additionnez vos points :

.

Entre 25-39

Vous n’avez pas encore pris l’habitude de suivre votre sixième sens, mais cela va changer rapidement si vous le souhaitez.A mesure que vous ouvrirez la porte à votre intuition, votre sens de l’aventure et votre vitalité augmenteront de manière significative.

Entre 40-59

Vous êtes déjà assez bien à l’écoute de votre sixième sens, même si vous ne l’appelez pas ainsi. Vous croyez sans doute que ce n’est qu’une question « d’hypersensibilité » ou de « chance ».

Entre 60-75

Vous êtes sans doute conscient que votre sixième sens est exceptionnellement bien développé, mais vous ne lui faites pas pleinement confiance.

.

Tout ceci me passionne .

Si cela vous a quelque peu intéressé , faites le moi savoir et je vous expliquerai comment faire pour développer ce sixième sens, comment mieux écouter votre voix intérieure … et comment prendre confiance en votre intuition …

en faisant une suite à ce billet !

Encore de sages paroles …

Albert Einstein 

 

  • Placez votre main une minute sur un poêle et cela vous semble une heure. Asseyez-vous auprès d’une jolie fille une heure et cela vous semble durer une minute. C’est ça la relativité.

  • La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.

  • Il est plus difficile de désagréger un préjugé qu’un atome.

  • Si vous ne pouvez expliquer un concept à un enfant de 6 ans, c’est que vous ne le comprenez pas complètement.

  • Je sais pourquoi tant de gens aiment couper du bois. C’est une activité où l’on voit tout de suite le résultat.

  • Ceux qui aiment marcher en rang sur une musique : ce n’est peut-être que par erreur qu’ils ont reçu un cerveau, une moelle épinière leur suffirait amplement.

  • Il n’existe que deux choses infinies : l’univers et la bêtise humaine… mais pour l’univers je n’ai pas de certitude absolue.

  • Le hasard, c’est Dieu qui passe incognito.

  • Je ne dors pas longtemps, mais je dors vite.

  • Les grands esprits ont toujours rencontré une opposition farouche des esprits médiocres.

  • N’essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Devenez un homme qui a de la valeur.

  • Le progrès technique est comme une hache qu’on aurait mise dans les mains d’un psychopathe.

  • Ne fais rien contre ta conscience, même si c’est l’Etat qui te le demande.

  • Se sacrifier au service de la vie équivaut à une grâce.

  • La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour garder l’équilibre.

 

 

Sages paroles…

Personne n’osait passer dans un chemin où un serpent venimeux avait élu domicile.

Un « Mahatma » (épithète donnée aux hommes qui ont atteint la perfection morale ou spirituelle) ayant un jour suivi cette route, des enfants qui gardaient les troupeaux se précipitèrent pour l’avertir.

– Je vous remercie, mes enfants, répondit le sage, mais je n’ai pas de crainte. D’ailleurs, je connais des mantras qui me protégeront contre toute attaque.

Et il continua d’avancer.

Brusquement, le cobra se dressa contre lui.

Mais en approchant du Saint Homme, il se sentit soudain pénétré de la douceur du « yogi » (celui qui pratique le yoga).

Le Sage voyant le serpent, prononça une formule magique et le serpent s’écroula à ses pieds.

Alors le Sage lui demanda :

– Mon ami, as-tu l’intention de me mordre ?

Le serpent, stupéfait, ne répondit rien.

– Voyons, dit le Mahatma, pourquoi fais-tu ainsi du mal à d’autres créatures? Je vais te donner une formule sacrée que tu répéteras constamment. Ainsi tu apprendras à aimer Dieu. Et en même temps tu perdras tout désir de faire le mal.

Et il lui murmura la formule à l’oreille.

Le serpent s’inclina en signe d’assentiment, puis rentra dans son trou pour y vivre d’innocence et de pureté, sans avoir jamais plus le désir de blesser un être vivant.

Au bout de quelques jours, les enfants du village voisin s’aperçurent de ce changement d’attitude et, pensant que le serpent avait perdu son venin, ils se mirent à le tourmenter, à lui jeter des pierres et à le traîner sur les cailloux. Le serpent grièvement blessé, se laissa faire et alla se cacher dans son trou.

A quelques temps de là, le sage repassa par ce chemin et chercha le serpent, mais en vain.

Les enfants lui dirent que l’animal était mort, mais il ne put pas les croire. Il savait en effet que le nom de Dieu a une telle puissance qu’on ne saurait en aucun cas mourir avant d’avoir résolu le problème de la vie, c’est-à-dire avant d’avoir réalisé Dieu.

Il continua donc d’appeler le cobra. Finalement celui-ci, qui était presque réduit à l’état de squelette, sortit de son trou et s’inclina devant son maître :

– Comment vas-tu, demanda le sage?

– Fort bien, Seigneur, merci : par la grâce de Dieu tout va bien. Mais pourquoi es-tu dans cet état?

– Conformément à tes instructions, je cherche à ne plus faire de mal, à aucune créature : je me nourris maintenant de feuilles. C’est pourquoi j’ai un peu maigri.

– Ce n’est pas le changement de régime qui a suffi à te mettre dans cet état : il doit y avoir autre chose. Réfléchis un peu !

– Ah oui je me souviens : les petits bergers ont été un peu durs pour moi, un jour. Ils m’ont pris par la queue et m’ont fait tournoyer, me frappant contre des pierres. Ces pauvres petits ne savaient pas que je ne les mordrais plus! « 

Le Sage répondit en souriant :

– Pauvre ami, je t’ai recommandé de ne mordre personne, mais je ne t’ai pas défendu de siffler pour éloigner les persécuteurs et les tenir en respect !

.

De même vous qui vivez dans le monde, ne blessez personne, mais ne laissez non plus personne vous molester !


A Vous, Femmes …

Huile de D.Vasa

Il a fallu 6 jours de travail incessant au Créateur pour créer la femme.

Un Ange est apparu et lui a dit; « Pourquoi passez-vous tant de temps sur ceci? »

Et le Créateur lui a répondu; « As-tu vu la feuille de travail pour ce projet-ci? C’est complètement lavable, avec 200 parties mobiles et toutes remplaçables, ça fonctionne au café noir et aux restants, ça comporte une cuisse pouvant supporter 3 enfants à la fois, possède un baiser qui peut tout guérir, d’un genou éraflé à un coeur brisé et ça a 6 paires de mains. »

L’Ange était abasourdi des exigences de ce modèle : 6 paires de mains!? Ben voyons donc!! Et ce n’est que le modèle standard? demanda-t-il au Créateur. Il tenta d’arrêter le Créateur en lui disant; « C’est beaucoup trop de travail pour une seule journée… attendez donc à demain pour terminer. »

« Mais je ne peux pas! » de répondre le Créateur, « Je suis tellement pressé d’avoir terminé ce que je chéri tant. Imagines, ça se guérit déjà tout seul quand c’est malade ET peut quand même travailler des journées de 18 heures! »

L’Ange s’approcha et toucha la création en disant; « Mais vous l’avez fait tellement douce! »

Le Créateur approuva; « En effet, elle est douce mais elle est aussi solide. Tu n’as aucune idée de tout ce qu’elle peut endurer et accomplir! »

« Va-t-elle pouvoir penser? » demanda l’Ange.

Le Créateur répliqua; « Non seulement pourra-t-elle penser mais elle pourra également raisonner et négocier. »

L’Ange remarqua quelque chose et s’approcha du modèle de femme et toucha sa joue. « Oups, il semble que votre modèle ai une fuite! Je vous avais dit aussi que vous en faisiez trop! »

« Ce n’est pas une fuite, c’est une larme. » objecta le Créateur.

« Et à quoi servent les larmes? » demanda l’Ange.

Le Créateur lui expliqua; « Les larmes sont la façon de la femme d’exprimer sa joie, sa peine, sa douleur, ses déceptions, sa solitude, sa compassion et sa fierté. »

L’Ange était impressionné.. « Mais vous êtes un génie! Vous avez pensé à tout pour que la femme soit vraiment un être exceptionnel ! »

– Les femmes ont assez de force pour étonner les hommes. Elles peuvent soutenir des entreprises et des conflits mais elles détiennent la joie, l’amour et le bonheur. Elles sourient quand elles voudraient crier. Elles chantent quand elles voudraient pleurer. Elles pleurent quand elles sont contentes et rient quand elles sont nerveuses. Elles se battent pour les causes en lesquelles elles croient et contre l’injustice. Elles n’acceptent pas un « non » comme réponse quand elles savent qu’il existe une meilleure solution. Elles se privent pour que leur famille n’aie pas à le faire. Elles accompagnent un(e) ami(e) inquiet(e) chez le médecin. Elles aiment inconditionnellement.

Elles pleurent quand leurs enfants excellent et quand leurs ami(e)s réussissent. Elles sont heureuses d’apprendre un accouchement ou un mariage. Leurs coeurs se brisent quand un(e) ami(e) décède. Elles sont défaites à la perte d’un membre de leur famille mais demeurent fortes même quand elles pensent qu’elles ne le pourront plus. Elles savent qu’un câlin et un baiser peuvent guérir une peine d’amour. Les femmes sont de toute taille, de toute couleur et de toute forme.

Elles conduisent des voitures et des avions, marchent, courent, vous envoient des courriels pour vous rappeler qu’elles vous aiment.

Le coeur des femmes est ce qui fait tourner le monde!

Elles vous apportent de la joie et de l’espoir. Elles vous donnent de la compassion et des idéaux. Elles offrent un support moral à leurs familles et ami(e)s. Les femmes ont beaucoup à dire et à offrir.

Passez ceci a toutes les femmes que vous connaissez pour leur rappeler a quel point elles sont EXCEPTIONNELLES!!!

 

 

 

 

A toutes les Femmes,

Pour avoir des lèvres attirantes,
prononcez des paroles de bonté.

Pour avoir de beaux yeux,
 regardez ce que les gens ont de beau en eux.

Pour rester mince,
partagez vos repas avec ceux qui ont faim.

Pour avoir de beaux cheveux,
 faites qu’un enfant y passe sa main chaque jour.

Pour avoir un beau maintien,
 marchez en sachant que vous n’êtes jamais seule.

Vous le faites pour les choses,
mais les gens en ont eux aussi besoin :
réparez-les, bichonnez-les,
redonnez-leur vie,
sauvez-les; ne les jetez jamais.

En vieillissant vous vous rendrez compte
que vous avez 2 mains,

La beauté d’une femme n’est pas
dans les vêtements qu’elle porte,
 son visage ou sa façon d’arranger ses cheveux.

La beauté d’une femme se voit dans ses yeux,

La beauté d’une femme n’est pas dans son maquillage,
mais dans la vraie beauté de son âme.

C’est la tendresse qu’elle donne,
l’amour, la passion qu’elle exprime.
car c’est la porte ouverte sur son cœur,
la source de son amour.

L’une pour vous aider vous-même,
l’autre pour aider ceux qui en ont besoin.

Vous êtes belles,
cultivez cette beauté intérieure
au jour le jour…

 

 

Previous Older Entries

Droits d’auteur enregistrés CopyrightDepot.com 00049441