Ce que l’Homme détruit …

Hélas! Quelle tristesse …

ICI

Publicités

Câlin d’amour …

Un moment de pure tendresse dont on ne se lasse pas …

regardez en plein écran

ICI

Puissance de la nature …

Je reçois cette vidéo et ne peux m’empêcher de vous la faire découvrir …

Surtout à mettre en plein écran, monter le son,  et regardez…

C’est ICI

Je viens de découvrir ce talent …

 A votre tour maintenant …

 

Douceur et câlineries …

Un doux moment

Hommage …

 

Vous me dites, Monsieur, que j’ai mauvaise mine,
Qu’avec cette vie que je mène, je me ruine,
Que l’on ne gagne rien à trop se prodiguer,
Vous me dites enfin que je suis fatigué.

.

Oui, monsieur, je suis fatigué et je m’en flatte !
J’ai tout de fatigué, la voix, le cœur, la rate.
Je m’endors épuisé, je me réveille las…
Mais grâce à Dieu, Monsieur, je ne m’en soucie pas !

.

Ou quand je m’en soucie, je me ridiculise !
La fatigue souvent n’est qu’une vantardise…
On est jamais aussi fatigué que l’on croit !
Et quand cela serait, n’en a-t-on pas le droit ?

.

Je ne vous parle pas de sombres lassitudes
Qu’on a, lorsque le corps harassé d’habitudes
N’a plus pour se mouvoir que de pâles raisons…
Lorsqu’on a fait de soi son unique horizon.

.

Lorsqu’on n’a rien à perdre, à vaincre ou à défendre,
Cette fatigue-là est mauvaise à entendre.
Elle fait le front lourd, l’œil morne, le dos rond
Et vous donne l’aspect d’un vivant moribond.

.

Mais se sentir plier sous le poids formidable
Des vies dont un beau jour on s’est fait responsable,
Savoir qu’on a des joies ou des pleurs dans ses mains,
Savoir qu’on est l’outil, qu’on est le lendemain.

.

Savoir qu’on est le chef, savoir qu’on est la source,
Aider une existence à continuer sa course,
Et pour cela se battre à s’en user le cœur
Cette fatigue là, Monsieur, c’est du bonheur !

.

Et sûr qu’à chaque pas, à chaque assaut qu’on livre
On va aider un être à vivre ou à survivre ;
Et sûr qu’on est la route et le port et le gué,
Où prendrait-on le droit d’être fatigué ?

.

Ceux qui font de leur vie une belle aventure
Marquent chaque victoire, en creux, sur leur figure !
Et quand le malheur vient y mettre un creux de plus
Parmi tant d’autres creux, il passe inaperçu.

.

La fatigue, Monsieur, c’est un prix toujours juste ;
C’est le prix d’une journée d’efforts et de luttes ;
C’est le prix d’un labeur, d’un mur ou d’un exploit ;
Non pas le prix qu’on paie mais celui qu’on reçoit.

.

C’est le prix d’un travail, d’une journée remplie
C’est la preuve, Monsieur, qu’on marche avec la vie,
Quand je rentre la nuit et que ma maison dort,
J’écoute les sommeils et, là, je me sens fort !

.

Je me sens tout gonflé de mon humble souffrance
Et ma fatigue alors est une récompense.
Et vous me conseillez d’aller me reposer ?
Mais si j’acceptais là ce que vous proposez,
Si je m’abandonnais à votre douce intrigue,
Mais je mourrais, Monsieur, tristement, de fatigue !!!

.

Robert Lamoureux

.

Le Tango …

Au début du XX siècle

le Tango se dansait entre hommes,

il n’était pas bien vu que les
femmes le dansent .

 

Ce ne fut que 20 ans plus tard qu’ elles apparurent,

heureusement d’ ailleurs…

 Voilà les frères Macana qui dansent

(cliquez sur l’image)

Les frères MACANA (Enrique et Guillermo Insfran De Fazio) commencent à danser en 1995. Ils se sont formés avec les plus grands maestros argentins (Juan Carlos Copes, Mingo Pugliese, Eduardo Arquimbau, Gabriel Angio et Natalia Games…).

Ils ont fait leur première exhibition « homme et homme » au club SUNDERLAND, prestigieuse milonga de Buenos Aires. Ils représentaient ainsi un retour aux sources du tango.

A partir de là, les invitations se sont multipliées tant dans toutes les milongas de Buenos Aires qu’au niveau national et international.

Le tango est une danse de bal qui se danse à deux.

C’est une danse d’improvisation,

au sens où les pas ne sont pas prévus à l’avance pour être répétés séquentiellement,

mais où les deux partenaires marchent ensemble

vers une direction impromptue à chaque instant.

Un partenaire

(traditionnellement l’homme)

guide l’autre,

qui suit en laissant aller naturellement son poids dans la marche,

sans chercher à deviner les pas.

Une douceur pour les yeux …

Cliquez sur l’image …..

 

 

Pour Vous , Mesdames …

Pour que vous commenciez agréablement votre week end ,

que vous soyez célibataires ou que votre cœur soit habité …

Voici ce que tout homme devrait faire pour Vous …

Cliquez sur l’image …

Entrez votre prénom …

Me revoici …

…Après quelques jours de grands rires, de retrouvailles, de partages …

 Je vous offre un panel de détente de tous genres pour fêter cela avec

Vous …

Installez-vous confortablement et regardez ,

en grand écran bien sûr …

 

C’est fabuleux à voir et à entendre …

ICI

Ensuite

Un peu de rires à présent …

ICI

 

Un grand moment « Tendresse »…

 

ICI

Et pour finir,

vous remettre les nerfs à fleur de peau ,

exercez votre patience avec ce petit jeu ….

 

ICI

Previous Older Entries

Droits d’auteur enregistrés CopyrightDepot.com 00049441